* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Aucun répit! ( Plaire au Seigneur )

Lisons+le+Psaume+22,+le+Psaume+de+la+Crucifixion_

 

 

Mon Dieu! je crie de jour, mais tu ne réponds point; et de nuit, et il n’y a point de repos pour moi.Ps 22:2Mes larmes ont été mon pain, jour et nuit, quand on me disait tout le jour: Où est ton Dieu?Ps 42:3Éternel, Dieu de mon salut! j’ai crié de jour et de nuit devant toi.Ps 88:1

Des trois psaumes cités ci-dessus, le premier est de David, le deuxième des fils de Coré et le troisième d’Héman, fort probablement un membre de la famille d’Acan. Ils sont une preuve que les prophètes… ont prophétisé… rendant par avance témoignage des souffrances qui devaient être la part de Christ (1Pi 1:10,11). Car c’est bien notre Seigneur Jésus Christ qui s’exprime dans ces versets par l’Esprit prophétique, même si les psaumes dont ils sont extraits exposent, dans leur ensemble, les sentiments du peuple d’Israël à travers les épreuves traversées.

Mais, dira-t-on, ces paroles semblent être en contradiction avec les versets où est montrée la parfaite entente entre le Père et le Fils, ceux où le Père proclame l’entière satisfaction qu’il éprouve à l’égard du Fils, celui où le Fils affirme: Je savais que tu m’entends toujours (Jn 11:42). Eh bien, non! Ici l’homme Christ Jésus ne s’adresse plus à Dieu comme à son Père, mais comme à celui dont la justice exige un sacrifice parfait. Le Dieu saint doit juger une fois pour toutes, et sur la base d’une seule offrande, le péché, dans sa nature et dans ses actes, pour lequel il n’éprouve qu’horreur.

Jésus, le Saint de Dieu (Jn 6:69) le sait… Il sait qu’il sera cette offrande et que la souffrance ne lui sera pas épargnée. Il sait qu’au plus fort du jugement, alors qu’il sera fait péché, il sera abandonné de Dieu. Aussi la perspective de cette épreuve se traduit-elle par un effroi et un tourment qui ne lui laissent aucun répit: c’est l’angoisse du combat (Lu 22:44).

Mais ces supplications ne sont pas celles d’un désespéré. Il s’adresse au Dieu de son salut, à Celui qui a le pouvoir de le sauver de la mort (Heb 5:7) et de le ressusciter.



09/09/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1030 autres membres