* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Avant la fondation du monde (1) ( La Bonne Semence )

Personne n’a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, lui, l’a fait connaître.
Jean 1. 18
(Jésus dit :) Père…, tu m’as aimé avant la fondation du monde.
Jean 17. 24
télécharger (1)

 

 

On trouve l’expression “avant la fondation du monde”, c’est-à-dire avant que l’univers existe, dans trois textes de la Parole de Dieu. Le premier fait allusion à l’amour éternel du Père pour le Fils (Jean 17. 24), le deuxième à l’Agneau de Dieu désigné d’avance depuis l’éternité (1 Pierre 1. 20), et le troisième à l’élection éternelle des croyants (Éphésiens 1. 4).

- L’amour éternel du Père pour le Fils :

Avant d’aller à la croix, Jésus prie pour ses disciples. Il veut les avoir avec lui dans le ciel, pour qu’ils voient la gloire que son Père lui a donnée. Il ajoute : “Car tu m’as aimé avant la fondation du monde”.

“Dieu est amour”, affirme l’épître de Jean (1 Jean 4. 8, 16). L’amour fait partie de la nature de Dieu, et s’exprimait avant la fondation du monde entre Dieu le Père et “Jésus Christ, le Fils du Père” (2 Jean 3). Dans l’évangile, Jésus est appelé “le Fils unique qui est dans le sein du Père” (Jean 1. 18). Le terme “est” exprime une permanence absolue. Le Fils est le centre de l’amour du Père, en dehors du temps et de l’espace. Lorsque Jésus est venu dans ce monde, il est resté “le Fils unique qui est dans le sein du Père”. Et il le restera à toujours.

L’existence éternelle du Fils de Dieu, centre de l’amour du Père, est donc liée à la nature de Dieu. La mettre en doute, serait ignorer la nature du Dieu d’amour.

Le Fils de Dieu est venu révéler cet amour aux hommes. Désormais, il peut dire à son Père au sujet de ceux qu’il a sauvés : “Tu les as aimés comme tu m’as aimé” (Jean 17. 23).

 

(suite les 2 prochains vendredis)


16/04/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1051 autres membres