* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Avez-vous l’esprit d’équipe ? Paul Calzada

 
 
Avez-vous l’esprit d’équipe ?

"Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres." Galates 5.26

Lorsqu’une équipe de football est composée de très bons joueurs qui ne savent pas jouer ensemble, lorsque les individualités passent avant l’esprit collectif, cette équipe a de fortes chances de perdre face à une équipe qui joue collectivement.

Ne jouez pas contre votre camp, mais travaillez dans un esprit d’équipe.

L’église est un corps, une équipe, et nous sommes tous appelés à servir, à accomplir diverses activités, en gardant à l’esprit que nous ne sommes pas concurrentiels, mais complémentaires. Dans l’église, la

concurrence va à l’encontre du plan de Dieu, car nous sommes une équipe.

 

Quand nous entrons dans un esprit de compétition, nous jouons contre notre camp. C’est pour cela qu’il a été dit : "Les plus grandes défaites de l’église au cours des siècles passés ont été plus du fait des guerres intestines, des compétitions de pouvoir, des concurrences malsaines, de la jalousie des réussites des autres, des oppositions de

fortes individualités, que des assauts du diable."

 

Si votre service ne repose que sur le désir de montrer que vous pouvez ou savez

faire mieux que les autres, vous n’êtes plus dans l’esprit d’équipe.

 

L’un des indicateurs qui révèle si vous êtes ou pas dans l’esprit d’équipe c’est lorsque vous entrez dans une critique systématique du travail des autres. C’est ce que soulignait le dramaturge français Destouches dans ces vers : "La critique est aisée et l'art est difficile. C'est là ce qui produit ce peuple de censeurs, et ce qui

rétrécit les talents des auteurs."

 

En paraphrasant Destouches nous pourrions dire : "L’activité est difficile lorsque nous sommes soumis aux nombreuses critiques des autres, ce comportement critique

freine l’élan de ceux qui voudraient servir."

 

Alors que Marie vient offrir son parfum au Seigneur, voilà que certains disciples critiquent son œuvre, son action. Jésus les reprend et souligne qu’elle a accompli une bonne action (Matthieu 26.10). Ce passage nous enseigne que ce que nous-mêmes pensons des activités des autres ou ce que les autres pensent de notre activité, n’a pas beaucoup d’importance, ce qui est important c’est ce que Jésus en pense.

 

 

Combien de fois les enfants de Dieu critiquent le travail et l’action des autres au lieu de se réjouir et d’encourager ce qui est fait par les autres. Ne jouez pas contre votre camp, mais travaillez

dans un esprit d’équipe.

 

Une prière pour ce jour

 

Seigneur, merci pour le travail fait par tous ceux qui te servent, je veux me réjouir de leur service et en ce qui me concerne je ne veux pas me laisser décourager par ceux qui critiquent mon activité pour toi. Aide-moi à toujours faire mieux pour le bien de tous.

 



13/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 760 autres membres