* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Bonnes et mauvaises nouvelles Tim Dilena

télécharger

 

 

On entend souvent : “J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. Laquelle veux-tu en premier ?”

Je réponds toujours que je veux entendre la mauvaise d’abord parce que je veux terminer sur une note positive. La mauvaise nouvelle, c’est que nous ne savons pas comment prier. Même les “meilleurs” guerriers dans la prière ne sont pas assez bons. Quant au reste d’entre nous, nous pouvons penser : “Mes prières pour la guérison ne sont pas efficaces. Je ne sais pas comment prier pour le monde musulman.” Si tu as déjà pensé cela, tu n’es certainement pas le seul. Je me suis déjà trouvé à des réunions de prières, en train de prier pour que personne ne me demande de prier ! L’apôtre Paul a même déjà dit : “car nous ne savons pas ce qu’il convient de demander dans nos prières…” (Romains 8:26).

La bonne nouvelle, c’est que Saint-Esprit, Dieu en nous, nous aide à prier. Tu peux être sauvé depuis seulement dix minutes et être quand même puissant dans la prière, parce que cela ne dépend pas de nous.

“Or, à celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au delà de tout ce que nous demandons ou pensons, à lui soit la gloire dans l’Église et en Jésus-Christ, dans toutes les générations, aux siècles des siècles ! Amen !” (Éphésiens 3:20-21).

Paul dit : “Cela ne dépend pas de toi. Tu n’as pas à être éloquent ni à parler un français irréprochable. Tu peux prier – dire quelque chose, n’importe quoi – et Dieu l’arrangera pour que ce soit bien.”

Nous pensons : “Si je ne prie pas pour ce qu’il faut ou que je me trompe quelque part, alors rien ne va se produire.” Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Dieu va au-delà de nos simples mots. Dieu va au-delà de nos demandes. Il va au-delà des mots que nous ne savons même pas dire. Même si nos prières ne sont pas à la hauteur, Dieu les pousse bien au-delà de ce que nous aurions pu penser à demander. Dieu prend ce que nous disons, le rectifie et y met de la puissance, ce qui enlève tellement de pression de nos épaules.

Nous prions simplement : “A l’aide” et Dieu pense : “Je sais comment interpréter ça.”



20/03/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1066 autres membres