* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Ce qui brise le cœur de Dieu David Wilkerson

istock_000004528157xsmall_6159

 

 

 

 

Jésus a pleuré sur la tombe de Lazare, même s’Il savait qu’il allait être ressuscité bientôt. Après tout, Il était venu à Béthanie dans ce but précis. “Jésus pleura. Sur quoi les Juifs dirent : Voyez comme il l’aimait. Et quelques-uns d’entre eux dirent : Lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas faire aussi que cet homme ne mourût point ? Jésus frémissant de nouveau en lui-même, se rendit au sépulcre” (Jean 11:35-38).

Si Jésus partageait la peine de ses chères amies Marthe et Marie suite à la mort de leur frère, sa peine avait une origine plus profonde : l’incrédulité du peuple qui se demandait pourquoi Il n’avait pas empêché la mort de Lazare. “Ne t’ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ?” (11:40).

Tout comme à l’époque de Jésus, le cœur de Dieu est brisé aujourd’hui quand les chrétiens remettent en question Son amour pour eux. Comment un Dieu d’amour pourrait-il ne pas pleurer quand Ses enfants doutent de Sa nature ?

Les chrétiens attristent le Seigneur bien plus gravement que ceux de l’époque où Il était sur Terre. Nous nous tenons sur une plus haute montagne et voyons plus loin qu’eux. Nous avons la Bible dans son entier avec des récits complets et détaillés de la fidélité de Dieu. Nous avons les témoignages écrits de chrétiens au cours des siècles, des générations et des générations de  saints qui nous ont transmis des preuves de l’amour de Dieu. Nous avons aussi des expériences personnelles innombrables qui témoignent de la tendre affection de Dieu pour nous.

Dieu révèle ce qui se trouve dans Son cœur pour Son peuple dans Sa Parole :

    • “Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses ; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché” (Hébreux 4:15).

    • “Car Dieu lui-même a dit : Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point” (Hébreux 13:5).

    • “Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui” (Jean 3:17).

Bien-aimé, le cœur de Dieu est rempli de grâce et de pardon et Sa Parole est remplie de promesses et de bénédictions. Il déclare Son amour pour toi encore et encore et Il attend simplement de t’entendre dire que tu L’aimes en retour. Ouvre-Lui ton cœur aujourd’hui et expérimente tout ce qu’Il a en réserve pour toi.



21/08/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 907 autres membres