* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Christ, vainqueur de la mort ( Plaire au Seigneur )

index

 

On rapporta aux Gazites, disant: Samson est venu ici. Et ils l’entourèrent, et le guettèrent toute la nuit à la porte de la ville, et se tinrent tranquilles toute la nuit, disant: À la lumière du matin, nous le tuerons. Et Samson resta couché jusqu’au milieu de la nuit; et il se leva au milieu de la nuit; et il saisit les battants de la porte de la ville et les deux poteaux, et les arracha avec la barre, et les mit sur ses épaules, et les porta au sommet de la montagne qui est en face de Hébron. Jug 16:2,3

Par ses exploits, Samson s’est fait haïr des Philistins qui dominent sur le peuple d’Israël. Voici qu’il entre dans Gaza, une de leurs villes, et ses ennemis l’apprennent. Aussitôt, ils pensent pouvoir le capturer. Ils ferment les portes de la ville, croyant le prendre comme un rat dans une souricière. Ils attendent sa sortie pour le mettre à mort. À vue humaine, Samson est perdu, il est virtuellement mort.

Voici une image bien faible de ce que les ennemis du Seigneur Jésus lui ont fait. Les principaux du peuple ont décidé de le faire mourir. Ils paient Judas pour faire prendre Jésus au jardin des Oliviers. Ils le font condamner par Pilate. Il est crucifié et placé dans un tombeau bien fermé. Quel soulagement pour les pharisiens et les sadducéens! Celui qui les dénonçait comme coupables est maintenant enfermé dans la mort. Il n’est pas virtuellement mort comme Samson, il l’est véritablement.

Samson se lève au milieu de la nuit, saisit les portes massives de la ville, les arrache, les met sur son dos et les dépose sur la montagne qui est en face d’Hébron à 60 kilomètres de là! Il va être difficile, voire impossible, pour les Philistins de les récupérer.

Nous avons en image la victoire de Jésus sur la mort. Il est sorti du tombeau et il a «arraché» les portes de la mort et de l’hadès, en rendant impuissant celui qui avait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable (Heb 2:14). Sa résurrection est un triomphe. Elle est le gage de la résurrection des croyants morts en Christ. Quelle joie, quel sujet d’allégresse pour nous qui croyons!



26/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1012 autres membres