* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Comment et pourquoi lire la Bible? ( Plaire au Seigneur )

Sondez les Écritures… ce sont elles qui rendent témoignage de moi…

Jn 5:39

Tu connais les Saintes Lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi qui est dans le Christ Jésus. 2Ti 3:15

Du temps du Seigneur, les chefs religieux sont capables de réciter par cœur de longs passages de l’A.T. Pourtant Jésus les critique sévèrement! Il dévoile leur pauvreté spirituelle puisqu’ils ne le reconnaissent pas comme le Messie d’Israël dont les Écritures parlent abondamment. Il leur déclare: La parole (de Dieu), vous ne l’avez pas demeurant en vous (Jn 5:38). Sondez les Écritures, car vous, vous estimez avoir en elles la vie éternelle… et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie (Jn 5:39,40).

Pourquoi ce manque de discernement chez ces spécialistes des écrits sacrés? Tout simplement parce que, pour eux, l’étude de ces textes constitue surtout un exercice intellectuel. Ils négligent leur portée spirituelle et morale et discutent sur des détails.

Ce piège menace un certain nombre de chrétiens aujourd’hui. Ils lisent la Bible comme un devoir qu’ils s’imposent, pour être de bons chrétiens. Mais la piété, ce n’est pas une série de devoirs!

Attention! Lire régulièrement la Bible est très important, mais à condition de la laisser nous sonder et former nos pensées; à condition d’y chercher une personne: Jésus Christ, le Fils de Dieu. Apprendre à le connaître, c’est connaître Dieu, car il est son image (Col 1:15), et celui qui a vu le Fils a vu le Père (Jn 14:9).

Connaître Jésus, c’est découvrir les sentiments qui l’animent: l’amour, la bonté, la joie, la patience, mais aussi son horreur du péché, de l’incrédulité, de l’autosatisfaction, de l’hypocrisie. C’est aussi discerner comment il voit et apprécie nos comportements ou ceux du monde.

La Parole de Dieu accomplit dans le lecteur qui aime le Seigneur Jésus une transformation vraie, car il est impossible de se placer dans l’atmosphère de la présence de Jésus sans que l’être intérieur n’en soit transformé. Alors, nos comportements journaliers, nos actes, nos paroles auront d’autres motivations puisqu’ils seront le fruit de l’Esprit de Christ en nous, dont les premiers caractères sont l’amour, la joie, la paix.

 



15/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 730 autres membres