* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Confession au pied de la croix ( Graines d'Ensemencement )

 

Et le centenier, qui était vis-à-vis de lui, voyant qu'il avait expiré

en criant ainsi, dit: Cet homme était véritablement Fils de Dieu. (Marc 15:39)


Parmi les centurions romains qui encadraient les forces d'occupation en Palestine au temps de Jésus, Matthieu, et Luc mentionnent celui qui surveillait la crucifixion de Jésus et de ses brigands. C'est peut-être lui qui a laissé ses soldats se moquer si cruellement de Jésus, cracher sur lui et lui frapper la tête. Il n'en est sans doute pas à la première crucifixion, mais cette fois il est étonné. D'abord, par l'attitude noble de sa victime, qui pense non à

lui-même, mais aux autres.

 

Ensuite, en plein midi, le soleil se cache jusqu'à ce que celui qui a été crucifié comme "le Roi des Juifs" (Matthieu 27:37; Marc 15:26; Luc 23:38) s'écrie solennellement : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?" (Matthieu 27:46; Marc 15:34;)

 

Ensuite encore, lorsque le soleil réapparaît, c'est avec un grand cri que Jésus expire alors que les crucifiés meurent en général par asphyxie

et qu'ils n'ont plus de souffle pour s'exprimer.

 

Enfin, un tremblement de terre ébranle les rochers et remplit le terreur ceux qui assistent à la scène. Le centurion reconnaît alors devant tous

: "Certainement, celui-ci était le Fils de Dieu". (Marc 15:39)

 

Jusqu'au bout, les chefs religieux s'endurcissent dans leur haine contre Jésus et refusent de voir en lui le Fils de Dieu. Par contre, ce centurion, bien éloigné de la religion juive et qui n'est pas aveuglé par les mêmes sentiments, se rend à l'évidence : ses yeux s'ouvrent sur la grandeur du Fils de Dieu qui s'est fait homme.

 



05/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 842 autres membres