* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Dans le monde, mais pas du monde ( Plaire au Seigneur )

Notre cité à nous se trouve dans les cieux, d’où aussi nous attendons le Seigneur Jésus Christ comme Sauveur, qui transformera notre corps d’abaissement en la conformité du corps de sa gloire, en déployant le pouvoir qu’il a de soumettre absolument tout à son autorité. Php 3:20,21

En 1436, on a retrouvé un manuscrit, écrit probablement entre les années 190 et 200 de l’ère chrétienne. On en connaît le destinataire, Diognète, mais pas l’auteur. Ce texte décrit le comportement de chrétiens de l’époque qui réalisaient que leur cité est réellement dans les cieux. En voici des extraits:

«Les chrétiens résident chacun dans sa propre patrie, mais comme des étrangers. Ils s’acquittent de tous leurs devoirs de citoyens et supportent toutes les charges comme des étrangers. Toute terre leur est une patrie et toute patrie leur est une terre étrangère. Ils se marient comme tout le monde, ils ont des enfants, mais ils n’abandonnent pas leurs nouveau-nés [comme les païens]. Ils partagent la même table, mais non la même couche. Ils passent leur vie sur la terre, mais sont citoyens du ciel. Ils obéissent aux lois établies, mais leur manière de vivre l’emporte en perfection sur les lois.

Ils aiment tous les hommes et tous les persécutent. On les méconnaît, on les condamne, on les tue et, par là, ils gagnent la vie. Ils sont pauvres et enrichissent un grand nombre. Ils manquent de tout et surabondent en toutes choses. On les méprise et, dans ce mépris, ils trouvent leur gloire. On les calomnie et ils sont justifiés. On les insulte et ils bénissent. On les outrage et ils honorent. Ils ne font que le bien et pourtant ils sont châtiés comme des scélérats. Châtiés, ils restent dans la joie comme s’ils naissaient à la vie. Les Juifs leur font la guerre comme à des étrangers; ils sont persécutés par les Grecs et ceux qui les détestent ne sauraient dire la cause de leur haine.

Immortelle, l’âme habite une tente mortelle; ainsi les chrétiens campent dans le corruptible, en attendant l’incorruptible céleste. L’âme devient meilleure en se fortifiant dans l’adversité. Persécutés, les chrétiens, de jour en jour, se multiplient toujours davantage. Si noble est le poste que Dieu leur a assigné qu’il ne leur est pas permis de déserter».

Imitons la foi de ces chrétiens dont le monde n’était pas digne (Heb 11:38).

 



07/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 903 autres membres