* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

De la crèche à la croix ( Plaire au Seigneur )

L’ange leur dit: N’ayez pas peur, car voici, je vous annonce une bonne nouvelle, un grand sujet de joie, qui sera pour tout le peuple: Aujourd’hui, dans la cité de David, vous est né un sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Lu 2:10,11

L’incarnation du Fils de Dieu avait pour seul but notre salut: Le fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu (Lu 19:10). Mais l’incarnation n’est pas toute l’histoire de l’Évangile, elle est la première étape dans le chemin du salut, car l’œuvre de la rédemption s’achève à la croix quand Jésus dit: C’est accompli.

Tout dans la vie du Fils de l’homme, entre son incarnation et sa crucifixion, est sujet d’étonnement et d’émerveillement.

    • Après l’avoir emmailloté, Marie couche son fils premier-né dans une crèche. C’est ainsi que Dieu visite la terre, dans la personne d’un bébé sans défense, né dans une étable. Le Créateur de l’univers entre dans l’histoire humaine, non comme un vaillant conquérant militaire, mais comme un petit enfant. Les premiers à contempler la

      gloire du Seigneur sont des bergers, des hommes pauvres et méprisés.

    • Jésus commence sa vie, non à Jérusalem, la capitale, mais à Bethléem, une petite ville de Juda (Mic 5:2); il la poursuit jusqu’à trente ans à Nazareth, une ville méprisée, et l’achève trois ans et demi plus tard à Jérusalem, la ville orgueilleuse qui tue les prophètes et qui lapide ceux qui lui sont envoyés (Lu 13:34).
    • Durant toute sa carrière terrestre, Jésus vit dans la pauvreté. Il n’a pas de maison pour se reposer; des femmes pourvoient à son entretien; il doit emprunter une barque pour parler aux foules et un ânon pour entrer à Jérusalem… Vous connaissez la grâce de notre Seigneur Jésus Christ: pour vous, lui qui était riche a vécu dans la pauvreté, afin que par sa pauvreté vous soyez enrichis (2Co 8:9).
    • Le Seigneur Jésus sort de ce monde, crucifié entre deux brigands. Les derniers à accompagner le Seigneur sont deux riches notables, Joseph d’Arimathée et Nicodème. Ils enroulent le corps de Jésus dans un drap de lin pur et le déposent dans un sépulcre neuf: Il a été avec le riche dans sa mort… parce qu’il n’y avait pas de fraude dans sa bouche (Esa 53:9).

La vie et l’œuvre de Jésus marquent la victoire de l’obéissance sur la désobéissance, de l’amour sur la haine.

 



10/03/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 851 autres membres