* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

De l’espoir pour le cœur qui s’est éloigné Gary Wilkerson

191125-devo-web

 

Les tentations viennent et tu remarques que ta résistance est de plus en plus faible. La Parole de Dieu semble ne plus t’inspirer et ta vie de prière est faible et anémique. Même ton affection pour Jésus-Christ diminue étrangement. Que se passe-t-il ? Tu es peut-être en train de tomber dans la tiédeur spirituelle – mais ne désespère pas. Il y a de l’espoir pour toi ! Le Sauveur travaille en ta faveur, te relève de ta lassitude et allume un feu nouveau dans ton esprit.

Comme il est bon de savoir que Jésus a laissé Sa purification accessible non seulement aux chrétiens bouillants mais aussi aux tièdes et aux froids. Il est disponible pour ôter le péché de chacun de nous. Nous ne sommes pas seulement pardonnés mais Jésus nous impute Sa justice. Il est important pour chaque chrétien de sonder son cœur à la recherche de tiédeur – de rester assuré que le Saint-Esprit qui vit en nous nous donne la puissance sur le péché.

Certains indices de la tiédeur d’un chrétien sont le manque de prière, le manque d’intérêt pour la Parole de Dieu, la désobéissance, le peu d’intérêt pour les perdus, la négligence dans le fait de se réunir avec les autres chrétiens.

Jésus parle à une église tiède dans Apocalypse 3:15-16. “Je connais tes œuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.” Christ parle ici de façon spécifique à l’église de Laodicée qui est devenue complaisante au sujet de sa foi. Mais il s’agit aussi d’un avertissement clair pour toutes les générations de l’Église.

Même si Jésus a la tiédeur en dégoût, Il offre Sa grâce à tous ceux qui répondent à son avertissement. “Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône” (3:20-21).

Jésus veut une pleine affection de ta part ! Ne prend pas l’offre de Dieu pour garantie, mais sonde ton cœur. Ton cœur Lui est précieux et Il a promis de te ramener à Lui si tu t’es éloigné.

 



26/11/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 932 autres membres