* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

De l’exclusion à la réconciliation ( Lumière du Matin )

cathopic_1508449086825114-scaled

 

 

 

 

2 CORINTHIENS 5.14‑21

Les non‑croyants acceptent mal le fait qu’ils sont ennemis de Dieu. Même s’ils ne vivent pas près de lui, ils pensent être de bonnes personnes. Ils se disent qu’ils n’ont rien fait d’assez méchant pour que Dieu les voie comme des ennemis. En réalité, nous naissons tous dans cette situation, parce que nous sommes tous pécheurs (Ps 51.7; Ro 5.12).

Pour être sauvé, il faut d’abord comprendre qu’un gouffre immense sépare le Dieu parfait et l’humanité pécheresse. Les êtres humains aiment se comparer les uns aux autres pour prouver à quel point ils sont bons, mais nos semblables ne constituent pas la norme de bonté; le Dieu saint et parfait est cette norme. Il n’existe qu’une façon de s’approcher de lui, et c’est par la foi en son Fils, qui nous accorde le pardon et la réconciliation (Jn 14.6). Tous ceux qui rejettent l’offre de salut de Christ seront séparés de Dieu pour l’éternité.

Seule la croix de Christ comble l’abîme nous séparant de Dieu et nous réconcilie avec lui. Parce que Jésus a subi notre châtiment, tous ceux qui croient en son sacrifice substitutif peuvent vivre en communion avec Dieu.