* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

De quelle e?charde souffrez-vous ? (2) ( Bob Gass )

90790479_3275634225782422_4383961917476044800_n

 


“Pour que je ne sois pas trop orgueilleux…” 2 Co 12. 7

Il est inutile de spéculer sur la raison qui a conduit Dieu à lui infliger cette écharde. Paul déclare sans fausse modestie que pour l’empêcher de se glorifier des révélations extraordinaires qu’il avait reçues de Dieu, une écharde lui a été infligée, “un messager de Satan envoyé pour le tourmenter”. Merritt écrit : “Avez-vous remarqué combien il nous est difficile de rester proches de Dieu quand tout nous réussit dans la vie ? Nous nous imaginons que notre réussite est la conséquence de nos talents et que Dieu nous bénit car nous Lui sommes fidèles. Nous devons lutter contre cette tendance à nous enfler d’orgueil ainsi. Dieu peut se servir de n’importe quoi, à la fois pour nous bénir et manifester Sa gloire. Parfois ce que nous considérons comme une blessure devient, entre Ses mains, un moyen de nous aider. En réalité Dieu équilibre dans notre vie bénédictions et fardeaux. Il remplit nos mains de Ses bénédictions et alourdit notre dos de fardeaux. Les épreuves sont des réalités de la vie que nous ne pouvons éviter… Soit vous êtes au centre d’une tempête, soit vous sortez d’une tempête, soit vous êtes sur le point d’en essuyer une !” A la question : “Pourquoi Dieu équilibre-t-Il ainsi bénédictions et fardeaux ? Merritt répond ainsi: “Si Dieu ne faisait que remplir vos bras de bienfaits, leur poids vous ferait inévitablement tomber la tête en avant. S’Il chargeait sans cesse des fardeaux sur vos épaules, leur poids vous ferait tomber sur votre dos. Alors Il équilibre les deux pour vous aider à tenir debout !” Jésus est notre exemple, n’est-ce pas ? Considérez les bénédictions que Jésus a connues au cours de Son ministère : de nombreux miracles, des auditoires attentifs à Ses paroles, des amitiés fortes, une suite de succès au cours de Ses trois années de ministère. Mais Il souffrit aussi de revers et de blessures cruelles : trahison, abandon, ridicule, culminant à la souffrance atroce de la Croix sur laquelle Il porta tous nos péchés. De plus, Il continue à porter nos blessures et nos souffrances, car Il est présent au cœur de chacune de nos épreuves. Soyez-en certain !



27/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres