* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Derniers jours, derniers temps ( Paul Calzada )

 

“Dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons… “ (1 Timothée 4.1/2). “Dans les derniers jours les hommes seront… Éloigne-toi de ces gens-là…”. “Il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais ils se donneront une foule de docteurs…” (2 Timothée 3.1/9 et 4.3/4).

Dans ces textes, puisés dans les deux lettres que Paul adresse à Timothée, il y est fait allusion aux derniers jours et aux derniers temps.

Il est important de relever que ces déclarations concernaient les temps dans lesquels vivaient les apôtres, voilà pourquoi Paul donne cette recommandation à Timothée “éloigne-toi… “. Paul considérait que les temps de la fin étaient là.

Les faux apôtres, les faux docteurs, les séducteurs ont toujours existé, depuis l’époque apostolique jusqu’à nos jours. Les apôtres, ayant été les premiers à entrer dans ce que la Bible appelle les temps de la fin, ont connu ces faux apôtres ou faux docteurs. Depuis deux mille ans, et jusqu’à ce jour, nous sommes, comme eux, dans les temps de la fin.

Les sept lettres de Jean aux églises d’Asie mentionnent ces faux apôtres, faux prophètes et faux docteurs qui étaient dans les églises d’alors. Jean savait qu’il vivait dans ces temps de la fin. C’est pour cela qu’il rappelle sans cesse à ses lecteurs quelle est la récompense finale qu’obtiendront les vainqueurs. (Apocalypse 2.1… 3.22).

Les faux apôtres auto-proclamés de nos jours, les faux prophètes et faux docteurs, ne sauraient constituer ‘le signe’. Leur présence dans l’église, même si elle est exponentielle, ne peut que nous pousser à être très prudents, et à faire comme les premiers disciples qui ne se laissaient pas ébranler dans leur bon sens.

Relevons que l’une des catégories de ces faux enseignants se disaient juifs et ne l’étaient pas, ils mentaient (Apocalypse 3.9). Une autre catégorie attirait les croyants en ne disant que des choses agréables, en racontant des fables (2 Timothée 4.3).

Nous retrouvons, aujourd’hui, dans toutes les dénominations chrétiennes, ces faux messagers, se donnant des titres ronflants, mais sans véritable consistance spirituelle.

La prolifération de ces faux docteurs, apôtres, prophètes, évangélistes, ne contribue qu’à morceler l’église du Seigneur en petits groupes, où ceux qui les suivent se replient sur eux-mêmes pensant être les seuls à détenir la vérité. Ainsi ce ‘signe’, tout comme les signes évoqués précédemment, est un signe qui dure depuis deux mille ans, et il ne saurait constituer ’le signe’ réclamé par les apôtres.

Un conseil pour ce jour :

Comme le disait Paul à Timothée, si vous croisez un de ces faux ouvriers n’en soyez pas étonnés, il y en a toujours eu et il y en aura encore, éloignez-vous d’eux.

 



10/04/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 891 autres membres