* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Deux bilans d’une même vie ( Plaire au Seigneur )

imagesimages

 

 

 

Les années de ma vie nomade sont de cent trente ans. Les années de ma vie ont été peu nombreuses et mauvaises, et elles n’ont pas atteint les années de la vie de mes pères durant leur vie nomade. Ge 47:9 (vers. Segond)
Le Dieu Tout-puissant m’est apparu… et il m’a béni. Ge 48:3

Les deux phrases citées sont prononcées par le même homme, Jacob, à environ dix-sept ans d’intervalle. Il adresse la première au Pharaon à son arrivée en Égypte; la seconde, au seuil de la mort, à son fils Joseph.

C’est très simplement que commence l’entrevue accordée par le Pharaon à Jacob. Il est curieux de connaître le père de ce Joseph qui a sauvé son pays de la famine, et le père de ces bergers compétents qui pourraient travailler pour lui (Ge 47:6); il lui demande son âge. Or Jacob n’a plus d’intérêts matériels; il a retrouvé son fils bien-aimé; il a compris que le monde n’est pas sa demeure définitive, ses yeux sont désormais fixés sur l’au-delà, sur l’héritage céleste (Heb 11:13-16). Aussi répond-il au Pharaon que les années de sa vie ont été celles d’un nomade: cent trente années, mais elles ont été peu nombreuses et mauvaises. Cependant, enrichi de la bénédiction de l’Éternel (Pr 10:22), Jacob apporte au Pharaon le seul bien qui lui manque: il le bénit à deux reprises durant leur entrevue (Ge 47:7,10).

Le dialogue de Jacob avec Joseph sur le même sujet, dix-sept ans plus tard, n’a pas le même contenu. Il parle à un fils qui partage sa foi et dont la vie de piété a été jalonnée d’expériences enrichissantes. Aussi peut-il lui révéler le tournant de sa vie, marqué par l’apparition de Dieu à Luz (Béthel) sur le chemin du retour de Paddan-Aram. Là, Jacob s’est purifié en ôtant les dieux étrangers conservés dans sa maison. Alors Dieu a renouvelé solennellement ses promesses faites en ce même lieu, d’abord à ses pères (Ge 28:13-19), puis à lui-même (Ge 35:1-15). Mais surtout, Dieu lui a confirmé sa bénédiction et son nouveau nom: Israël, prince de Dieu.

Une seule vie, deux bilans! Le premier, celui d’une vie de propre volonté, marquée par les épreuves jusqu’à ce qu’elles produisent le fruit paisible de la justice (Heb 12:11). Le second, celui d’une vie de foi et de communion avec Dieu, après avoir enfin mis de côté la propre volonté, celle de la chair.

Quel sera le bilan de ma vie?



13/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres