* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Deux conseils de Daniel ( Plaire au Seigneur )

images

 

 

C’est pourquoi, ô roi, que mon conseil te soit agréable; et romps avec tes péchés par la justice, et avec ton iniquité, par la compassion envers les affligés, si ce peut être un prolongement de ta paix. Da 4:27

Le roi Nebucadnetsar est au sommet de sa gloire. Les jardins suspendus de sa capitale, Babylone, sont l’une des sept merveilles du monde antique.

Dieu l’avertit par un songe que Daniel lui interprète. Il est prévenu que son royaume lui sera ôté pour un temps parce qu’il n’a pas donné gloire au Dieu souverain et qu’il s’attribue à lui-même le mérite de tous ses succès. Alors il aura sa place avec les bêtes des champs.

Celui qui fait de sa propre personne le centre de ses préoccupations et qui n’existe qu’à travers ce qu’il fait ou a réalisé, encourt un jugement semblable à celui qui a frappé Nebucadnetsar: il risque de perdre son équilibre intérieur. En effet, le secret d’une bonne harmonie intérieure, c’est de reconnaître que Dieu est souverain dans tous les domaines, d’être en paix avec lui, et d’entretenir avec lui une humble relation de dépendance.

À ce roi dont l’histoire nous apprend qu’il s’est comporté en tyran cruel et sans pitié, Daniel complète l’interprétation du songe par un double conseil pour que le jugement annoncé lui soit évité:

    • Romps avec tes péchés par la justice. La source de toute injustice, c’est ne pas aimer son prochain comme soi-même. C’est aussi l’origine de l’orgueil et du mépris pour les autres. Celui qui détient un peu d’autorité est tenté de l’utiliser à son propre avantage et au détriment d’autrui. Par contre, notre Seigneur est venu dans le monde rempli d’amour du prochain: Le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et pour donner sa vie en rançon pour un grand nombre (Mr 10:45).
    • Romps avec ton iniquité, par la compassion envers les affligés. Ne nous sentons-nous pas tous repris dans notre conscience? Quand nous considérons la vie de notre Seigneur, combien de fois le voyons-nous, ému de compassion, agir envers les foules et les personnes en détresse?

Nous qui sommes ses esclaves, imitons notre Maître dans ses relations d’amour et de grâce envers les hommes. Le don de nous-mêmes aux autres sera notre gloire, comme ce fut le cas pour lui.



04/09/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 907 autres membres