* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Deux fois libérée ! ( Aline Neuhauser )

« Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. » (Matthieu 6:14-15)

La vie heureuse de Rose, une petite Polonaise juive, bascule à onze ans quand elle est capturée par les nazis avec sa sœur et envoyée dans un camp de concentration. Pendant quatre ans, elle va y subir des sévices

innommables, mais sa sœur et elle décident de survivre à tout prix.

À la libération, Rose reconstruit difficilement sa vie. Elle finit par fonder un foyer et par avoir des enfants. Mais un jour, à sa grande consternation, sa fille vient lui annoncer qu’elle croit en Jésus-Christ ! Rose raconte qu’elle a l’impression de recevoir une balle de revolver en plein cœur. Son mari et son autre fille deviennent chrétiens à leur tour, mais elle s’oppose à eux de toutes ses forces. Finalement, elle décide de lire la Bible pour contrer leur nouvelle foi et elle est convaincue à son tour que Jésus

est bien le Messie.

Par la suite, elle comprend que Dieu l’appelle à donner des conférences partout à ce sujet. Quand on l’invite à aller en Allemagne, elle est consternée, mais une fois arrivée, le Seigneur lui donne la force surnaturelle nécessaire pour pardonner à ses ennemis et les bénir. Au moment où elle doit s’adresser à une foule de milliers d’Allemands, Dieu met dans sa bouche des paroles de réconciliation. Et lorsque d’anciens nazis, qui se sont convertis après la guerre, s’avancent vers elle afin qu’elle prie pour eux, elle surmonte sa répugnance et se rend compte que le Saint-Esprit lui donne le pouvoir de vaincre sa rancune et de les aimer !

Ainsi, pas à pas, en obéissant au Seigneur, Rose se reconstruit. La rancune, dit-elle, est comme une prison : on tient son adversaire prisonnier, mais on en est soi-même captif. Pardonner, c’est donc non seulement

libérer son ennemi, mais aussi s’affranchir soi-même !

Si Rose a pu pardonner dans des conditions aussi extrêmes, nous le pouvons certainement tous grâce à la force que Dieu nous donne. Ce n’est pas facile. C’est un combat, et il nous faut recommencer à en faire la démarche tant que nos sentiments de rancune essaient de revenir empoisonner notre esprit.

Ma prière de ce jour :

Seigneur, je te prie de m’aider à pardonner à ceux qui m’ont profondément blessé(e) et fait souffrir. J’ai l’impression que je n’y arriverai jamais, mais je compte sur toi pour agir dans mon cœur et me donner une force surnaturelle. Je veux être libre et avoir un cœur pur. Merci d’agir en moi ! Amen.

 

 



05/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 806 autres membres