* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Dieu est fidèle ( Paul Calzada )

“Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus-Christ notre Seigneur.” (1 Corinthiens 1.9)

La notion de fidélité, lorsqu’elle est appliquée à Dieu, n’a rien à voir à celle qui s’applique aux hommes. Il y a un abîme entre celle de Dieu et celle des hommes. Chez Dieu la fidélité n’est pas une vertu, un idéal à atteindre, elle est un trait de caractère immuable. Dieu est fidèle ! Il ne cherche pas à être fidèle, il est fidèle.

Pour les hommes que nous sommes, la fidélité est à rechercher, à atteindre, à garder, à préserver, elle n’est jamais acquise pour toujours, elle est une vertu à entretenir. Nous aurons l’occasion de nous pencher sur notre fidélité (ou infidélité), dans les prochaines pensées, mais nous nous arrêterons pour commencer sur la fidélité de Dieu.

La fidélité de Dieu est dans sa nature, c’est l’un de ses caractères, lequel est constamment rappelé tout au long des pages de la Bible, comme dans le texte de ce jour. (Deutéronome 7.9 ; 32.4 ; Osée 12.1 ; 1 Corinthiens 10.13 ; 2 Corinthiens 1.18 ; 1 Pierre 4.19).

Le mot hébreu traduit par fidélité est : «emounah». Ce mot contient la racine «amanh» qui signifie : “étayer, soutenir, tenir solidement, sur qui on peut s’appuyer…”. Dieu est digne de confiance, on peut s’appuyer sur lui. On peut compter sur lui en toutes circonstances, et en tout temps. Dieu ne change pas dans son amour envers nous, et même si nous sommes infidèles il demeure fidèle (2 Timothée 2.13).

La fidélité de Dieu est observable dans les lois de la nature : “De génération en génération ta fidélité subsiste… c’est d’après tes lois que tout subsiste aujourd’hui…” (Psaume 119.90/91). Le cycle de l’eau, celui des marées, le cycle de l’oxygène et du carbone, le cycle des saisons… de génération en génération tout cela subsiste, et même les désordres provoqués par les hommes : pollution, déforestation, surconsommation, industrialisation excessive…, arrivent à être en partie contenus, par la fidélité avec laquelle Dieu a tout organisé.

La préservation de la vie sur terre est un miracle qui tient à la fidélité de Dieu. De nombreux savants sont d’accord pour affirmer que l’univers, ainsi que la perpétuation de la vie, sont des horlogeries admirables, d’une précision et d’une perfection inimaginables. Or, la fidélité de Dieu assure le fonctionnement perpétuel de sa belle création, où tout a été réglé une fois pour toutes !

Ceux qui nient l’existence d’un créateur, sont confrontés à cette grande énigme d’une création aussi intelligente fonctionnant avec la précision d’une horloge des plus fidèles que l’on

puisse imaginer.

 

Un conseil pour ce jour :

Confiez-vous en ce Dieu fidèle, il est fiable à 100%. Ses promesses son fiables, son amour est immuable, il veille sur sa Parole pour l’accomplir. Proclamez avec Jérémie : “Oh, que ta fidélité est grande” (Lamentations 3.22).

 

 



16/05/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 866 autres membres