* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Dieu touche les coeurs !

 

 

26 Saül aussi s'en alla dans sa maison à Guibea. Il fut accompagné par les honnêtes gens, dont Dieu avait touché le coeur.

 

Saül est un homme dont la vie n'a pas toujours honoré Dieu. Pourtant, en lisant ce verset, nous y trouvons une remarque intéressante. Il est entouré de gens dont Dieu avait touché le coeur. Étant unis à Dieu, ils étaient unis entre eux. Dieu est capable de toucher un coeur humain, ce coeur dans lequel se côtoient tant de sentiments contradictoires, où tant de choses peuvent entrer. Mais dès qu'il y intervient, tout change.

Quand Dieu touche notre coeur, il vivifie la conscience de sa grandeur, il nous rend sensible à tout ce qui est droit, vrai, loyal. Il place en nous son Esprit, de sorte que nous vivions ce qu'exprime Hébreux 1.9 : « Tu as aimé la justice, et tu as haï l'iniquité, c'est pourquoi ton Dieu t'a oint d'une huile de joie ». Laissons nous instruire par l'exemple des Corinthiens. Ils avaient tous les dons, des manifestations de puissance, de nombreuses capacités, du zèle... mais leur coeur n'était pas ouvert. L'apôtre leur écrit, les interpellant à « élargir leur coeur ». Il manque souvent de cela dans le service chrétien, parfois dur et incompréhensif à l'égard du « monde » et de sa détresse, sans loyauté, sans amour inconditionnel même vis à vis des frères et soeurs dans la foi, et parfois loin des sentiments que Christ porte aux Hommes. Un tel état d'esprit peut faire de tels dégâts. Ne nous y complaisons pas.

Désirons nous être de ceux dont Dieu a touché le coeur ? Il en découle une association avec Dieu, pour accompagner ceux qui croisent notre chemin. Même avec des minorités, Dieu peut accomplir de grandes choses. Quelle grâce d'être ainsi délivré de nous même, de nos réserves, de notre tiédeur, de notre individualisme. L'Évangile est entré en Europe par une femme, nommée Lydie, dont Dieu avait touché le coeur. Qu'avait elle de plus que nous ? Nous sommes le canal par lequel Dieu accomplit ses oeuvres dans notre entourage. Alors sortons de notre « cocon » et soyons ouvert. Le Seigneur nous couvre alors d'une « huile de joie ».  Souvenez vous : votre témoignage consiste moins en ce que vous dites qu'en ce que vous êtes !
 

                pizap_com10_94122541137039661393265799983.jpg
                                                  Fabien Weigel


24/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 891 autres membres