* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Diversité et complémentarité ( Paul Calzada )

 

« Je vous donne toute herbe portant de la semence … et tout arbre ayant en lui du fruit… ce sera votre nourriture. » (Genèse 1.29)

Les plantes sont notre garde à manger. Elles peuvent nous fournir tous les nutriments nécessaires à notre croissance, à notre santé physique, au subtil et vital équilibre sanguin… L’objectif de cette grande diversité, c’est leur complémentarité. Si notre alimentation n’était basée que sur une seule plante, cela créerait un déséquilibre propice à toutes sortes de maladies. Dieu a Banque et Assurances - Société Générale voulu la diversité, pour que dans cette immense

variété, nous trouvions la complémentarité dont notre corps a besoin.

Nous retrouvons, dans cette création infiniment variée du monde végétal, trois grands principes qui régissent le fonctionnement divin. Dieu est le créateur, à la fois, de la diversité, de la complémentarité et de la

finalité.

La diversité des plantes est une réalité incontournable. Hormis les champignons, on compte près de quatre cent mille espèces de plantes sur terre. Au sein d’une même espèce, on peut trouver des milliers de variétés. Pensez au grand nombre de variétés de roses ou de pommiers etc. Imaginez une terre où il n’y aurait qu’une seule espèce de plante ; combien ce serait triste et invivable ! Cette abondante diversité nous invite à accepter au sein de la communauté humaine, les différences. Acceptons nos différences, voyons dans celles-ci une manifestation de la sagesse infiniment variée de Dieu, une expression de sa volonté.

Mais la diversité a un but : la complémentarité. Pour les plantes, nous voyons, non seulement la complémentarité dans tout ce qu’elles nous offrent : fibres, vitamines, sucres, minéraux, protéines, lipides…, mais également la complémentarité qu’elles développent entre-elles. Par exemple, les œillets d’Inde font fuir les parasites qui attaquent les tomates. Les odeurs émises par les carottes protègent les oignons de leurs prédateurs, et vice-versa. Les chercheurs ont mis en évidence les bienfaits d’une agriculture polyvalente, basée sur la complémentarité des plantes pour se protéger les unes les autres, sans qu’il soit besoin de l’énorme quantité de pesticides, nécessaire dans la monoculture intensive. De même, nos différences, au sein de nos communautés, doivent être une raison pour nous entraider, nous protéger les uns les autres, mais également pour offrir au monde qui nous entoure une diversité de témoignages, nous faisant tout à tous (1 Corinthiens 9.22).

Soulignons enfin que la finalité des plantes est de permettre le maintien de la vie sur terre. De même, nous qui sommes enfants de Dieu, la finalité de nos existences diverses et complémentaires, c’est de répondre à cette injonction du Seigneur : « Donnez-leur vous-mêmes à manger » (Marc 6.37).

Ma prière en ce jour :

Merci Seigneur pour les différents dons que tu as donnés aux uns et aux autres ; que je sache mettre les miens au service des autres, pour le salut d’un plus grand nombre.

 

 



12/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 743 autres membres