* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Du désespoir au destin en Jésus Claude Houde

télécharger (3)

 

 

Jésus voit et sait ce qui pourrait nous détruire. Il est l’alpha et l’oméga, la première et la dernière page de notre existence. Il n’est jamais surpris par nos erreurs, nos secrets et nos échecs. Il ne “découvre” jamais rien à notre sujet – Il nous connaît et nous aime parfaitement et Il ne baisse jamais les bras à notre sujet, ni au sujet de notre avenir.

C’est magnifiquement illustré dans la relation entre Jésus et Pierre l’impétueux. Pierre a audacieusement proclamé son indéfectible loyauté quand il a dit qu’il ne rejetterait jamais Jésus : “Seigneur, si tous t’abandonnent, je suis prêt à aller en prison avec toi, et même jusqu'à la mort” (voir Luc 22:33).

Bien-sûr, plus tard, Pierre a renié le Seigneur, allant jusqu’à blasphémer Son nom pour prouver qu’il n’avait pas marché avec Lui. Le chant du coq a été comme un coup de poignard dans l’âme de Pierre et il a pleuré amèrement quand il a réalisé le piège satanique dans lequel il était tombé. Il s’est enfui, prévoyant de tout abandonner et de retourner à son bateau de pêche – de retourner aux filets de son passé, dans un état de profonde résignation, de captivité et de désespoir.

Ceux qui connaissaient Pierre auraient pu te dire qu’il était une “grande gueule” qui échouait misérablement sous la pression – juste un autre exemple de potentiel gâché. Mais Jésus brûlait de cette vision qui lui montrait que Pierre deviendrait un homme de Dieu, un homme courageux avec une influence éternelle. Et, maintenant, Jésus voyait la menace sombre, démoniaque, menaçante et destructive qui planait au-dessus de Pierre.

Jésus n’est pas naïf comme peut l’être une douce maman, parfois aveuglée par son amour irréaliste qui la pousse à abandonner toute objectivité vis-à-vis de “son bébé.” Non, au contraire, Jésus voyait clairement et de façon surnaturelle, grâce au Saint-Esprit, que Pierre serait transformé et triomphant, passant des pleurs à l’adoration, du reniement à la délivrance, de la faiblesse à la foi, du blasphème à la bénédiction, de la ruine au renouveau, qu’il frôlerait la mort pour accomplir avec autorité sa destinée !

Et c’est de cette façon que Jésus te voit ! Il ne voit jamais uniquement ce que tu as été et ce que tu es en ce moment, Il voit ce que tu peux devenir par ta foi en Lui. “l’Éternel n’a pas le même regard que l’homme : l'homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Éternel regarde au cœur” (1 Samuel 16:7).



14/11/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1030 autres membres