* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

ENCORE OBSCUR ? ( Richard Wolff )

96800608_848088452347853_989850160542515200_o

 

A l’époque les miroirs étaient métalliques et l’image qu’ils reflétaient était « obscure, » confuse ou, littéralement, « énigmatique. » C’est inattendu, mais c’est bien ainsi que Paul parle de la révélation divine. Selon l’apôtre, l’image en est parfois indistincte. Il y a des énigmes. Le texte est un écho de Nombres 12:8.

Le jour viendra où nous verrons face a face. Alors la connaissance sera immédiate, intuitive. Dans cette vie-ci, notre connaissance est partielle, incomplète, bien que adéquate. Les limites de la pensée et du langage humain ne permettent pas une révélation complète.

L’obscurité dont parle Paul l’est en comparaison à l’éclat futur de la révélation. Pour le moment, nous n’avons que des fragments.

Il est facile d’ignorer cette vérité et de prétendre avoir une réponse a tout, même aux choses les plus énigmatiques.

C’est offrir une excuse facile a certains désireux de rejeter le message. Gardons-nous d’aller au-delà de ce qui est écrit1 ou de prétendre à une exégèse infaillible, quelle que soit l’obscurité.

Il y a des choses certaines dont nous pouvons parler avec conviction personnelle, avec une certitude inébranlable. Je raconterai ce qu’il (Dieu) a fait à mon âme.2 Heureusement, l’essentiel du message n’est ni

« énigmatique » ni obscur et nous pouvons attester ce que nous avons expérimenté.

Lecture Proposée: Psaume 8

1. 2 Jean 9 ; 2. Psaume 66.16

 



14/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres