* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Encouragez ceux qui tre?buchent (1) ( Bob Gass )

2021-03-08

 

 

 

“Si quelqu’un vient à être pris en faute…” Ga 6.1

Paul a écrit : “Si quelqu’un vient à être pris en faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur…” La plupart d’entre nous s’imaginent, avant de trébucher, que cela ne pourrait pas nous arriver. Puis nous commettons une faute ; dans un moment de faiblesse, nous laissons Satan l’emporter sur nous. Chaque fois que cela arrive à l’un des enfants de Dieu, il est de notre responsabilité de l’aider à remonter la pente, de le restaurer, quel que soit le péché qu’il ait pu commettre. Dans le contexte des Ecritures, le mot restaurer est un terme à consonance médicale : c’est l’action d’un médecin en train de remettre en place un membre brisé. Pour restaurer l’un de nos frères ou sœurs de manière fidèle aux Ecritures, nous devons l’aider de plusieurs manières. D’abord l’encourager à reconnaître l’étendue de sa faute. Après son adultère avec Bath-Chéba, David pria : “J’ai péché contre Toi, contre Toi seul, et j’ai fait le mal à Tes yeux…” (Ps 51. 6). Ensuite l’aider à accepter la responsabilité de son péché. Même si quelqu’un a contribué à nous faire trébucher, nous demeurons responsables de notre faute aux yeux de Dieu. Ensuite l’aider à se repentir. La vraie repentance exige un remords profond, un changement d’attitude et un nouveau départ. Ensuite, l’encourager à réparer le dommage causé, autant que faire se peut. Quelqu’un qui a mal agi envers les autres doit essayer de réparer ses torts. Nous devons ainsi l’épauler afin que sa foi s’affermisse à travers cette expérience douloureuse. A travers l’échec Dieu nous apprend à éviter de tomber dans les mêmes pièges à l’avenir. Nous devons aussi lui apprendre à accepter la discipline divine avec reconnaissance et sans se révolter. Cela est souvent difficile, mais n’oublions pas que si un enfant de Dieu en arrive à comprendre pourquoi Dieu a dû le discipliner, “car c’est pour notre bien qu’Il nous corrige, Il veut nous rendre saints, comme Lui” (He 12. 10), il trouvera plus facile de remercier son Père céleste pour Sa manière pleine d’amour de le discipliner, et évitera ainsi de tomber dans le piège de l’amertume, si souvent liée aux conséquences du péché.



08/03/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1066 autres membres