* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Etes-vous au bon endroit ? Paul Calzada

 

 

Etes-vous au bon endroit ?

"Seigneur, il est bon que nous soyons ici." Marc 9.5

Si nous voulons être au bon endroit, nous devons demeurer dans l’obéissance au Maître et accepter de laisser de côté certaines attaches.

L’apôtre Pierre, ébloui par la transfiguration de Jésus et par la présence de Moïse et d’Elie, prononce ces paroles : "Seigneur, il est bon que nous soyons ici." Etre dans cet endroit, à ce moment précis, avec ces personnages resplendissants, provoquait un tel bonheur dans le cœur de Pierre qu’il s’écrie : "Il est bon que nous soyons ici."
Ils avaient dû faire l’effort de gravir la montagne, laisser dans la plaine les autres disciples et obéir à l’ordre de Jésus. Sans cette obéissance, sans cette séparation, sans cette ascension, ils n’auraient pas vécu cette merveilleuse expérience.

Cet événement nous rappelle que, si nous voulons être au bon endroit, nous devons demeurer dans l’obéissance au Maître, accepter de laisser de côté certaines attaches, et nous élever par la grâce de Dieu jusque dans le lieu Saint.
C’est sur le mont Sinaï que Dieu parle à Moïse et lui donne les tables de la loi. S’élever au-dessus des bruits d’ici-bas, et chercher la présence de Dieu, va nous permettre de nous trouver au bon endroit.

Alors qu’Elie fuyait devant la reine Jézabel, qu’il était épuisé, assoiffé au milieu du désert, Dieu lui adresse cette question : "Que fais-tu ici Elie ?" (1 Rois 19.9) C’est comme si Dieu voulait l’amener à prendre conscience, qu’à cet instant, Elie n’était peut-être pas, spirituellement, moralement parlant, là où il aurait dû être. En effet, Elie était dans le découragement, dans le repli sur soi, dans l’auto compassion. Dieu l’interpelle pour lui dire : "Ne reste pas là, sors de ton découragement, prends des forces, va jusqu’à la montagne d’Horeb, où tu auras de nouvelles révélations".

Un conseil pour aujourd'hui

Vous qui lisez ces lignes, Dieu s’intéresse à vous. Il vous invite à quitter la plaine de la tristesse, du découragement, de la routine, de la dépression. Elevez votre âme jusqu’au trône de la grâce, et là dans la présence du Seigneur glorieux, vous vous écrierez comme Pierre : "Seigneur, il est bon que je sois ici."

 



11/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 741 autres membres