* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Faire appel à la puissance de Dieu ( Plaire au Seigneur )

télécharger (2)

 

 

Suis-je à la place de Dieu…?Ge 30:2
Suis-je Dieu, pour faire mourir et pour faire vivre…?2Ro 5:7

Jacob, mari de Rachel, et Joram, roi d’Israël, sont des personnages très différents, mais ils répondent chacun par la même question à un défi: l’un lancé par Rachel, l’autre par le roi de Syrie. Dans la première circonstance, Rachel veut à tout prix avoir des enfants: Donne-moi des fils, dit-elle à Jacob, sinon je meurs. Dans la seconde, Joram s’indigne en recevant une lettre du roi de Syrie qui lui demande de délivrer de sa lèpre Naaman, le chef de son armée.

Jacob et Joram connaissent Dieu: Jacob, par son éducation et la révélation de Dieu à Béthel; Joram, par tradition. Ils connaissent sa puissance, mais ni l’un ni l’autre ne font intervenir Dieu dans leurs circonstances. Ils représentent des personnes qui, de nos jours, pensent être chrétiennes par le simple fait d’être membres d’une église, mais qui ne connaissent pas personnellement la grâce du Seigneur et ne font pas appel à sa puissance.

Il n’est donc pas étonnant d’entendre ces personnes s’exclamer: «Je ne suis pas le bon Dieu!», version moderne des versets cités. Propos qui prouvent que Satan a trop souvent réussi à donner de Dieu l’image d’un être tout-puissant et capricieux.

Ne jugeons pas celui qui use de telles expressions, mais mettons plutôt à profit ces propos désabusés, parfois employés par dérision, pour parler de l’amour du Père qui fait de nous ses enfants (1Jn 3:1) et de son abondante grâce en notre faveur (2Co 9:8).

Rappelons les paroles du Seigneur: Quoi que vous demandiez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai (Jn 14:13,14). Si vous pouviez parler à Dieu comme à votre «papa» (Ga 4:6), vous auriez la liberté de lui exposer vos requêtes. Alors vous lui demanderiez même ce qui vous paraît impossible, sachant qu’il peut le faire, si c’est selon sa volonté.

Prier en doutant de la puissance de Dieu est un non-sens. Attendons de grandes choses de Dieu. Nos grands problèmes sont peu de chose pour sa puissance.



09/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1028 autres membres