* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Folie ou sagesse? ( Plaire au Seigneur )

télécharger (1)

 

 

Nous prêchons Christ crucifié, pour les Juifs occasion de chute, pour les nations folie, mais pour ceux qui sont appelés, aussi bien Juifs que Grecs, Christ la puissance de Dieu et la sagesse de Dieu.1Co 1:23,24

L’apôtre Paul, bon connaisseur des cultures juive et grecque, adapte le message qu’il a reçu à son auditoire.

Instruit par des pharisiens, habitué aux commentaires juifs, Paul a en son temps combattu avec violence ceux qui suivent Jésus Christ mort sur une croix. Longtemps, l’Évangile lui est apparu mystérieux et même choquant, et contraire aux enseignements qu’il avait reçus. C’est lors d’une expédition punitive contre les chrétiens que le Seigneur l’arrête et l’éclaire. Il est ainsi bien placé pour comprendre la démarche de foi qu’il faut faire pour passer de la sagesse du monde à la folie de Dieu qui est plus sage que les hommes.

Les Juifs sont heurtés par ce Messie qui se laisse crucifier, alors qu’ils en attendent un capable de libérer le peuple de l’occupation romaine et de rétablir la suprématie d’Israël. Pour eux, ce qui rendrait Jésus crédible comme Messie serait une démonstration de puissance, car les Juifs demandent des miracles (1Co 1:22).

Quant à la culture grecque, dominante à l’époque, elle veut tout expliquer. Notre civilisation moderne est bâtie sur cette même pensée que tout doit pouvoir s’expliquer par la raison. Comment inscrire cette mort dérangeante dans un raisonnement humain logique? Pour les Grecs qui recherchent la sagesse, il est impossible de comprendre la mort de Jésus (1Co 1:22).

Les uns comme les autres oublient des faits fondamentaux: ce qu’est Dieu, créateur, souverain, saint, sage; ce qu’est l’homme, créature pécheresse loin de Dieu. Aussi, le premier problème, c’est le salut de l’homme, sa réconciliation avec le Dieu de sainteté. Cela implique la croix de Christ qui permet seule une relation nouvelle entre Dieu et l’homme. Mais il faut l’action de l’Esprit pour faire ce pas de la foi et accepter le message de l’Évangile. Après avoir cru, le croyant discerne, dans la prédication de la croix, la puissance de Dieu assurant son salut éternel, alors que les hommes la qualifient de folie. Aujourd’hui comme hier, l’Évangile est la puissance de Dieu pour sauver quiconque croit (Ro 1:16).



26/04/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1051 autres membres