* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Forts et faibles ( Plaire au Seigneur )

2279-600x600

 

 

Quant à celui qui est faible dans la foi, recevez-le, non pas pour décider sur des points sujets à discussion. Ro 14:1

Dans ce chapitre 14 et jusqu’au verset 7 du chapitre 15 (il serait utile de relire ce passage), Paul traite de la question, toujours actuelle parmi les croyants, de nos appréciations concernant la volonté de Dieu.

Parmi les enfants de Dieu, il y a les \@"forts"\@ qui jouissent de la liberté chrétienne puisqu’ils se savent, en Christ, parfaitement acceptés par Dieu. Ils ne se sentent pas tenus à l’observation de rites. La souillure n’est pas dans les choses matérielles elles-mêmes (Ro 14:14), mais elle vient du dedans, de nos pensées, de notre état d’esprit, de nos motifs.

Il y a aussi des \@"faibles"\@ qui s’astreignent à observer certaines restrictions ou qui craignent d’être souillés par des choses extérieures, comme ceux qui, du temps de l’apôtre, redoutaient la souillure des viandes sacrifiées aux idoles (cf. 1Co 8).

Paul déclare que les uns et les autres ont le droit d’avoir leur propre comportement sous réserve qu’ils agissent par conviction personnelle devant le Seigneur et pour le Seigneur (Ro 14:5,6).

Si nous sommes persuadés que telle façon de faire est bonne et vraie, pour autant, ne nous acharnons pas à l’imposer à tous. Si quelqu’un agit différemment de nous pour honorer le Seigneur, celui-ci y est sensible, car il regarde à ses motifs. Puisque le Seigneur le reçoit, à plus forte raison recevons-le sans condition.

S’il y a en lui des choses à changer, c’est avant tout l’affaire de son Maître (Ro 14:4 Jas 4:11). Il nous est interdit de nous poser en supérieur pour condamner notre frère.

La difficulté dans ce domaine très pratique, c’est d’appliquer les principes définis par la Parole aux circonstances de notre temps. La question des viandes sacrifiées aux idoles ne se pose que rarement de nos jours, mais bien d’autres questions divisent les enfants de Dieu ou créent entre eux de regrettables murs d’incompréhension.

En voici quelques-unes au risque de heurter certains qui ne comprennent même pas qu’on puisse en discuter. Où s’arrête la convenance dans la manière de chanter? Qu’est-il permis de faire le dimanche? Jusqu’où les parents doivent-ils s’engager pour les études de leurs enfants? etc. à demain



06/08/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 932 autres membres