* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

“Frères saints” ( Plaire au Seigneur )

images

 

 

Frères saints, participants à l’appel céleste, considérez l’apôtre et souverain sacrificateur de notre confession, Jésus, qui est fidèle à celui qui l’a établi, comme Moïse l’a été dans toute sa maison. Heb 3:1,2
À l’assemblée de Dieu qui est à Corinthe, aux sanctifiés dans le Christ Jésus, saints par appel, avec tous ceux qui en tout lieu invoquent le nom de notre Seigneur Jésus Christ… 1Co 1:2

Par la lettre de Paul aux Corinthiens, nous avons connaissance de leurs problèmes de moralité, de leurs disputes, de leurs divisions, etc. Et pourtant l’apôtre, inspiré de Dieu, les appelle saints!

Paul a-t-il raison de les désigner ainsi? Bien entendu! Dès le jour de leur conversion, les Corinthiens avaient en effet quitté le royaume du diable (car ils avaient été des païens) et étaient devenus citoyens du royaume de Dieu. Ils étaient du coup devenus des saints, mis à part pour Jésus Christ.

Il en est de même pour nous: à notre conversion, nous avons changé de maître. Autrefois enfants du diable, nous sommes maintenant enfants de Dieu. Autrefois entraînés par nos passions et nos mauvais désirs, nous nous laissons maintenant diriger par l’obéissance à Jésus Christ.

Nous sommes saints pour vivre avec lui et pour lui, non plus pour nous-mêmes, non plus pour le diable. Être saint n’est donc pas un choix proposé au chrétien, c’est une merveilleuse réalité qui ne dépend, ni de notre volonté, ni de notre marche, ni de nos progrès, mais de la seule grâce de Dieu. Alléluia!

Nous ne sommes pas seulement devenus saints individuellement, mais aussi des frères saints parce que tous les croyants sont associés à celui qui est mort et ressuscité pour eux. Ressuscité, il est le fondement, le chef de cette nouvelle création à laquelle nous appartenons: Celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous d’un; c’est pourquoi il n’a pas honte de les appeler frères (Heb 2:11).

Quand nous comprenons par la foi que nous sommes des frères saints participants à l’appel céleste, notre être intérieur se développe et notre vie pratique en est transformée. Sous l’action du Saint Esprit qui habite en nous, nos pensées, nos paroles, notre comportement s’imprègnent de grâce, de vérité, de bonté, de patience…



26/08/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 907 autres membres