* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Fusion et confusion ( Bob Gass )

20210120

 

 

 

 

“Jésus vit Jacques et son frère Jean, les fils de Zébédée. Ils étaient dans leur barque et réparaient leurs filets. Aussitôt Jésus les appela…” Mc 1. 20

Le cadet des fils de Zébédée, Jean, était très certainement le plus jeune des disciples. La tradition, qui va au-delà des récits bibliques, le représente souvent sans barbe pour marquer sa jeunesse au temps où il suivait Jésus. C’est aussi de lui dont on parle lorsqu’on évoque “le disciple que Jésus aimait”, non que les autres n’étaient pas aimés, mais si Jean était bien le benjamin des apôtres en même temps que le jeune cousin de Jésus, on comprend le lien privilégié entre les deux hommes. Mais Jean est aussi dans l’ombre de son grand frère Jacques et les “fils du tonnerre” pouvaient surprendre par leur fougue et leur impétuosité. Ce sont eux qui voulaient que la foudre frappe un village dont ils avaient été chassés. C’est également Jean qui manifeste une certaine rectitude, voire une pointe de fanatisme lorsqu’il explique au Seigneur : “Maître, nous avons vu un homme qui chassait les esprits mauvais en usant de Ton nom et nous avons voulu l’en empêcher, parce qu’il n’appartient pas à notre groupe” (Lc 9. 49). Son intransigeance semble cependant se corriger avec le temps, et Jean intègre de plus en plus dans sa vie la dimension de l’amour de Dieu et de l’amour du prochain. A la croix, il est le seul disciple présent, entouré de quelques femmes, dont sa propre mère et celle du Seigneur. C’est à lui que Jésus, agonisant, confie Marie : “Femme, voici ton fils, et au disciple qu’Il aimait : Voici ta mère !” Jean, non pas le seul qui restait, mais celui que Jésus aimait, recueille Marie. Jésus ne remet pas seulement Marie à Jean, Il provoque une adoption réciproque. Dès lors, l’empreinte de l’Amour marquera profondément Jean, et ses écrits en seront porteurs. Ce qui n’empêchera pas l’apôtre de toujours bien marquer la rupture entre la lumière et les ténèbres, la vie et la mort, l’amour et la haine, le Fils de Dieu et Satan. Pour mesurer ce qu’est l’Amour vrai, il suffit de faire la différence entre fusion et confusion !



20/01/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1036 autres membres