* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

GENÈSE 2

94881852_838520103304688_1971183959282810880_o

 

(Et Dieu forma une femme...)

L'Éternel Dieu dit : Il n'est pas bon que l'homme soit seul ; je lui ferai une aide qui lui corresponde [...] Et l'Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme et il s'endormit. Et il prit une de ses côtes et il referma la chair à sa place. Et l'Éternel Dieu forma une femme de la côte qu'il avait prise de l'homme et il l'amena vers l'homme. Et l'homme dit : "Cette fois, celle-ci est os de mes os et chair de ma chair. Elle sera appelée femme parce qu'elle a été prise de l'homme." (Genèse 2 v.18 et 21 à 23)

Dieu fit tomber sur l’homme un profond sommeil, et à son réveil, il lui présenta la plus belle des créatures : sa femme qui sera l’objet de tout son amour.

Nous avons là le mystère de l'Église, appelée aussi l’Épouse de Christ, qui est l’ensemble de tous ses rachetés. Cette Épouse, Jésus se l’est acquise en entrant dans le profond et douloureux sommeil de la mort après avoir, durant les heures ténébreuses de la croix, expié nos nombreux péchés.

Dieu forma une femme de la côte qu’il a prise de l’homme. La côte fait partie de l’endroit qui symbolise à la fois la protection (sous le bras) et l’affection (près du cœur). L’Église n'est-elle pas sous la protection de Christ et l'objet de son grand amour ? « Christ a aimé L’Église et s’est livré lui-même pour elle » (Éphésiens 5 v.25). Il la nourrit et en prend soin (Ibid. v.29)

Adam, à son réveil, reçoit de Dieu la femme formée avec sa côte. Émerveillé et reconnaissant, il dit : « Celle-ci est os de mes os et chair de ma chair. Elle sera appelée femme (en Hébreu : ischa) parce qu'elle a été prise de l'homme (isch) »

« Ce mystère est grand », dira l’apôtre Paul, « nous sommes membres de son corps (du corps de Christ) — de sa chair et de ses os » (Éphésiens 5 v.32 et 30) ce qui signifie que L’Église et chacun de ceux qui la composent est liée à Christ comme une femme est liée à son mari. « Nous qui sommes nombreux, nous formons un seul corps en Christ » (Romains 12 v.5)

Et que sera-ce lorsque pour toujours dans le ciel, Jésus introduira et fera paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable (Eph. 5 v.27) ?

Oh ! Que ton Église chérie est belle !
Seigneur Jésus, qu’elle plaît à tes yeux !
Dans ton amour, tu t’es livré pour elle :
Tu veux l’avoir près de toi dans les cieux.
Oh ! Que sera-ce au jour où, réunie
Dans les hauts cieux, l’Épouse te verra !
Oh ! Quels transports, quelle joie infinie,
Quand, dans la gloire, elle t’adorera !

Rien ne devrait être plus précieux pour une épouse que la pensée d’être pour toujours avec son époux qui l’aime. Tout à la fin du Livre de Dieu, à trois reprises le divin Époux nous rappelle sa promesse : « Voici, je viens bientôt. »

« Et l’Esprit et l’Épouse disent : Viens...
— Oui, je viens bientôt. » (Apocalypse 22 v.17)

Puissiez-vous répondre, , avec un réel désir : « Amen ; viens, Seigneur Jésus ! » (Apocalypse 22 v.17 & 20)

http://www.la-verite-sure.fr/page584.html

 


30/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres