* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Gue?rir ou pas ! ( Bob Gass )

Romains 8:31
Que dirons-nous donc à l'égard de ces choses? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?
“Ne promène pas des regards inquiets, car Je suis ton Dieu ; Je te fortifie, Je viens à ton secours.” Es 41.10 
 
121102347_3837505902928582_5261680776018501006_n

 

 

 
 
Une dame, affligée d’une maladie récurrente, se plaignait devant ses proches : “Je dois manquer de foi puisque je ne suis pas guérie.” Ce type de déclaration laisse entendre que la guérison se mérite, et que pour être délivré de la souffrance, il faut beaucoup de foi. Il y a, dans ce raisonnement, quelque chose de perfide, et surtout de totalement faux. Si Dieu peut guérir toute maladie, y compris celle que la médecine humaine déclare incurable, Il n’est jamais contraint de le faire. Et ne pas guérir n’est pas une mesure de rétorsion de la part de Dieu. L’apôtre Paul souffrait d’un mal inconnu de ses lecteurs, mais qui le taraudait journellement. L’homme de foi sans doute le plus impressionnant du Nouveau Testament n’a pas été guéri par son Dieu pour autant. Et si quelqu’un ne manquait pas de foi, c’est bien Paul. Pourtant, il avait prié pour être délivré de son “écharde dans la chair”, et finalement, Dieu lui a répondu par une phrase laconique : “Ma grâce te suffit !” En théorie, cette réponse est belle : il est vrai que la grâce de Dieu est suffisante, sauf lorsque dans sa chair, on souffre le martyre jusqu’à demander grâce ! Peut-être que l’apôtre avait besoin de se souvenir de sa condition humaine, et l’écharde avait mission de le garder dans l’humilité et la dépendance de son maître, lui qui passait pour en être un auprès des hommes. Peut-être aussi que le chrétien doit souffrir pour entrer en compassion avec ceux qui souffrent et qui, eux, n’ont aucune consolation. Il est difficile d’entrer en communion avec un souffrant lorsqu’on est toujours en parfaite santé. Peut-être encore que le chrétien souffre pour qu’au travers même de son mal, il puisse témoigner de sa foi et manifester ainsi qu’avec Dieu, on peut supporter l’épreuve parce qu’on est accompagné par lui sur ce chemin-là. Enfin, il faut savoir que ce n’est pas nous qui commandons Dieu ; nous n’avons pas à Lui imposer notre volonté. Il est souverain et donne un sens à toute chose, y compris à la souffrance.


09/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1028 autres membres