* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Guéris mon âme ( Paul Calzada )

“Éternel, aie pitié de moi ! Guéris mon âme” (Psaume 41 :5).

Dans l’un de ses cantiques inspirés par le Saint-Esprit, David adresse à Dieu cette prière : “Guéris mon âme”. Outre le fait que David est physiquement éprouvé dans sa santé, comme le dit le contexte, cette prière est suivie par deux réflexions qui peuvent expliquer les causes des blessures de son âme. La première cause qu’il mentionne, c’est son propre péché : “Car j’ai péché contre toi” (Verset 5).

Considérons aujourd’hui ce premier aspect : “J’ai péché contre toi”. Il ne cherche pas à rejeter sa responsabilité

comme le firent Adam et Ève dans le jardin d’Éden.

Sans entrer dans une introspection maladive, sans devenir la proie de l’accusateur qui cherche à nous tourmenter par la culpabilité permanente (Apocalypse 12 :20 ; Zacharie 3 :1), il est important de se regarder dans le miroir de la Parole de Dieu (Jacques 1 :23/25), de s’examiner soi-même (1 Corinthiens 11 :28), et de confesser nos péchés à Dieu.

Il s’agit de se tenir devant Dieu, en toute sincérité, afin de déterminer les causes de nos souffrances morales. Si le péché y a sa part, nous serons conduits à nous humilier devant Dieu, et auprès des personnes que nous avons offensées. Dans le Psaume 32, David exprime la joie de la guérison intérieure apportée par la confession de ses fautes. Accepter de confronter la vérité sur nous-mêmes n’est pas chose facile, il nous est toujours plus

facile de voir ce qui ne va pas chez les autres.

Si nous voulons la guérison intérieure, nous devons être prêts à affronter la vérité sur nous-mêmes. Car seule la vérité a le pouvoir de nous rendre libres : “Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira” (Jean 8 :32).

La guérison intérieure passe par cette évaluation divine sur les points de notre vie où il veut agir. Aussi longtemps que nous ne permettons pas à Dieu de sonder nos cœurs, nous bloquons le processus de guérison intérieure. Voilà pourquoi le psalmiste dit à deux reprises : “Sonde-moi, Éternel ! Éprouve-moi, fais passer au creuset mes reins et mon cœur” ; “Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! Éprouve-moi, et connais mes pensées” » (Psaumes

26 :2

 ; 139 :23).

Le refus de ce face à face avec nous-mêmes, sous le regard divin, est destructeur. Si nous n’acceptons pas de dire : “Seigneur, je reconnais mon péché, délivre-moi de mon amertume, de ma haine, de ma violence, de mon mensonge …”, alors la guérison intérieure

ne se produira pas.

 

Un conseil pour ce jour :

Confessez vos péchés à Dieu. Vous découvrirez la paix et la joie qui en découlent. Votre âme sera guérie.

 

 



12/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 904 autres membres