* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Homme de paix ou homme de dispute? ( Plaire au Seigneur )

index

 

Quelques-uns descendus de Judée enseignaient ainsi les frères: Si vous n’avez pas été circoncis selon l’usage de Moïse, vous ne pouvez pas être sauvés. Comme Paul et Barnabas s’opposaient à eux et que s’élevait une vive discussion, on décida que Paul et Barnabas avec quelques autres d’entre eux monteraient à Jérusalem auprès des apôtres et des anciens pour cette question. Ayant donc été accompagnés par l’assemblée, ils traversaient la Phénicie et la Samarie, racontant la conversion des gens des nations; et ils causaient une grande joie à tous les frères. Ac 15:1-3

Paul et Barnabas se retrouvent à Antioche au terme de leur premier voyage missionnaire. Leur long séjour et la présence de plusieurs prophètes et docteurs, au milieu des nombreux chrétiens qui y habitent, ont fait de cette ville de la Syrie un lieu important du christianisme au Proche-Orient. Cette situation ne peut que provoquer l’opposition de Satan. Il utilise quelques Juifs, fiers du signe de la circoncision que Dieu avait donné à Abraham comme sceau de la justice de la foi (Ro 4:11). Ils descendent de Judée pour enseigner que la circoncision est indispensable au salut. C’est ajouter une condition à l’œuvre de Christ et saper la base même du christianisme. Cet enseignement nuisible provoque immédiatement du trouble et une vive discussion; c’est une œuvre inspirée de l’ennemi.

Paul et Barnabas ont un comportement totalement différent. Ils montent à Jérusalem avec quelques frères pour parler de ce problème avec les apôtres et les anciens. En route, Paul et Barnabas ne parlent pas de leurs difficultés, mais ils racontent comment les non-Juifs se tournent vers Dieu. Ils causent ainsi une grande joie à tous les frères.

Il suffit d’une poignée de gens pour semer le trouble. Mais il suffit aussi de quelques frères, et c’est encourageant, pour apporter beaucoup de joie. Où est la différence? Les premiers, par orgueil ou par ignorance, veulent asservir les chrétiens à la Loi, au risque de déclencher une division. Les seconds s’effacent pour mettre en relief ce que Dieu lui-même opère, ce que la grâce produit.

L’esprit de la Loi (faire pour être) détruit l’harmonie entre les chrétiens. Par contre, l’esprit de la grâce (être pour faire) produit la joie et la paix.



07/06/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1022 autres membres