* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

IL FAUT CHANTER

Que cette journée vous soit douce dans cette réalité : Christ est ressuscité !
Quand j’ai découvert ce poème de Fernand Barth dans le dernier numéro 57 de la revue Invitation, j’ai aussitôt pensé que je serais égoïste de le garder pour moi seul. Je le propose à nouveau tant il convient à la glorieuse nouvelle de Pâque. De plus, il date du début du XXe siècle, un temps où les poètes étaient encore respectueux des règles !
168895149_1076335006189862_4829791804321269126_n

 

 

Mon âme, il faut chanter puisque les oiseaux chantent,
puisque l’hiver a fui, chassé par le soleil.
La terre reverdit, la terre où s’alimentent
les germes prometteurs d’un automne vermeil.
On sent battre le cœur de la nature émue ;
un sourd frémissement passe sous l’herbe drue ;
le voile d’épousée orne chaque verger……
Mon âme, il faut chanter !
Mon âme, il faut chanter, puisque la vie est belle
quand on est jeune et fier de ses premiers printemps ;
quand le regard est clair dans l’ardente prunelle
pour croire et pour aimer comme on fait à vingt ans.
C’est le temps merveilleux de la folle espérance,
l’âge où l’on vit encor de son exubérance
sans penser que l’avril ne peut toujours durer.
Mon âme, il faut chanter !
Mon âme, il faut chanter,
car c’est Dieu qui l’ordonne,
parce que le Vainqueur de la mort a paru ;
parce que tout renaît et que la vie est bonne
quand on connaît la force et le prix du salut.
Adieu, remords cruel, crainte paralysante
et, du péché secret, la chaîne humiliante !
Je revis en Jésus qui m’a ressuscité !
Mon âme, il faut chanter !


07/04/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1044 autres membres