* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

IL NE VOUS A PAS OUBLIÉ ! (3) ( Bob Gass )

145014552_10224217306642389_8826554384607052136_n

 

 

“Vous êtes le corps du Christ, vous en faites partie, chacun pour sa part.” 1 Co 12. 27
Dès l’instant où vous êtes accepté dans la famille de Dieu, vous devenez “membre du corps de Christ”. Ce n’est pas une société secrète, mais une image que Paul utilise pour nous faire comprendre que nous sommes tous liés à Christ parce que nous faisons désormais partie de Son Eglise, et celle-ci fait “partie” de Son corps comme une femme unie à son mari fait “corps” avec lui. Bien que tous différents par notre caractère, notre éducation, nos talents, nous devenons soudés ensemble pour former cette Eglise que Jésus viendra chercher bientôt. Poursuivant son image du corps l’apôtre définit chacun de nous comme une partie indispensable au bon fonctionnement de ce “corps”. il déclare : “Maintenant donc il y a une multitude de parties et un seul corps. L’œil ne peut pas dire à la main : “Je n’ai pas besoin de toi”, ni la tête dire aux pieds : “Je n’ai pas besoin de vous.” Bien au contraire, les parties du corps qui paraissent les plus faibles sont nécessaires…” (v. 20-22). L’Esprit accorde ainsi à chacun d’entre nous un rôle bien spécifique à jouer pour lequel Il a à charge de nous équiper. D’où l’attribution à chacun d’un don spirituel spécifique. Personne ne devrait évaluer l’importance de tel don attribué à telle personne par rapport au don attribué à une autre. Dieu ne regarde pas aux apparences, et Son Esprit ne fait pas de favoritisme. L’important est que le corps fonctionne dans l’harmonie et qu’il demeure un digne représentant du “chef” en l’occurrence Jésus. L’apôtre ajoute que l’harmonie n’est possible qu’à condition que l’amour prévale au sein du corps : “si une partie du corps souffre, toutes les autres souffrent avec elle ; si une partie du corps est glorifiée, toutes les autres se réjouissent avec elle” (v. 26). Rappelez-vous que le fameux chapitre 13, concernant l’importance suprême de l’amour entre croyants suit immédiatement la longue discussion de l’apôtre sur les dons spirituels, comme s’il voulait faire comprendre qu’aucun don n’a la moindre valeur s’il n’est pas porté par l’amour entre nous.


02/02/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1062 autres membres