* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Il y a encore de la place! ( Plaire au Seigneur )

 

Un homme donnait un grand dîner; il y invita beaucoup de gens. À l’heure du dîner, il envoya son esclave dire aux invités: Venez, car déjà tout est prêt. Mais ils commencèrent tous unanimement à s’excuser… Alors… le maître de maison dit à son esclave: Va vite dans les rues et les ruelles de la ville, et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux. L’esclave dit: Maître, ce que tu as commandé est fait, et il y a encore de la place. Le maître dit alors à l’esclave: Va dans les chemins et le long des haies, et contrains les gens à entrer, afin que ma maison soit remplie.Lu 14:16-24
téléchargement (1)

 

 

En lisant cette parabole, le croyant pense aussitôt à la publication de l’Évangile dans le monde. Regardons ce qui s’applique à nous, chrétiens du 21e siècle:

Ce grand souper n’est-il pas l’invitation générale d’un Dieu d’amour qui se plaît à appeler à Lui sa créature pour la bénir? Israël a eu le privilège d’être invité d’abord, mais la Parole nous parle de peuples aux bouts de la terre, invités eux aussi (Esa 45:22).

Le peuple juif, dans son ensemble, a refusé l’offre du salut. De même aujourd’hui, dans les peuples qui se disent chrétiens, beaucoup de personnes sont indifférentes à l’offre de la grâce de Dieu. La suite de la parabole montre que seule l’incrédulité ou la mauvaise volonté de l’homme met une limite à la grâce de Dieu. Il n’est pas nécessaire d’être un voleur ou un meurtrier pour être perdu, il suffit de refuser l’invitation.

Dieu veut remplir sa maison. Il ne repousse personne. Tous sont invités, sans exception: les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux se rendent à ce grand dîner. Mais il y a encore de la place. L’invitation se fait plus pressante: Va dans les chemins et le long des haies, et contrains les gens à entrer, afin que ma maison soit remplie. Il s’agit de marginaux, d’exclus qu’il faut contraindre d’entrer, non par violence, mais par la force de persuasion de l’amour, dans l’assurance qu’ils ne le regretteront jamais.

Répondons à l’ordre du Maître: Annonçons l’Évangile dans les rues de nos villes ou de nos villages et dans les chemins de nos campagnes, car il veut que sa maison soit remplie.



05/07/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1065 autres membres