* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Incrédulité et moquerie ( La Bonne Semence )

télécharger (2)

 

 

 

Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu ; car ce qu’un homme sème, cela aussi il le moissonnera.
Galates 6. 7
Lecture proposée : 2 Rois 7. 1-3 et 16-20

Alors qu’une terrible famine pèse sur une ville dans laquelle le peuple d’Israël est assiégé, Dieu fait proclamer une bonne nouvelle, celle de la déroute des ennemis et de la fin de la famine. À l’annonce de cette heureuse nouvelle, l’un des aides de camp du roi se moque de Dieu : “Quand l’Éternel ferait des fenêtres aux cieux, cela arriverait-il ?” Il refuse la grâce de Dieu proclamée par son prophète. Alors ce dernier lui annonce : “Voici, tu le verras de tes yeux, mais tu n’en mangeras pas”. Et quand la délivrance arrive, cet homme est le seul à ne pas en bénéficier.

De nos jours, les moqueurs sont nombreux ; c’est une caractéristique de notre époque. La Bible nous en avertit : “Aux derniers jours viendront des moqueurs qui se livreront, au gré de leurs désirs, à la moquerie” (2 Pierre 3. 3). Pour eux, comme pour l’aide de camp du roi, la parole de Dieu n’a aucune valeur. Ils se fient aux choses visibles, ignorant volontairement ce que Dieu leur révèle. Dieu pourrait les juger comme il l’a fait alors pour cet homme, mais “il est patient…, ne voulant pas qu’aucun périsse” (2 Pierre 3. 9). Le jugement est “son oeuvre étrange, son travail inaccoutumé” (Ésaïe 28. 21), parce qu’il aime sa créature et “veut que tous les hommes soient sauvés” (1 Timothée 2. 4).

Aujourd’hui encore, il propose sa grâce à tous. Ne prêtons pas l’oreille à ces moqueurs, mais croyons la parole de Dieu qui est “établie à toujours dans les cieux” (Psaume 119. 89).



23/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1030 autres membres