Invités aux noces ( Plaire au Seigneur ) - * JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Invités aux noces ( Plaire au Seigneur )

Alors il dit à ses esclaves: La noce est prête, mais les invités n’en étaient pas dignes; allez donc dans les carrefours des chemins et, tous les gens que vous trouverez, invitez-les aux noces. Ces esclaves-là s’en allèrent par les chemins; ils assemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, tant mauvais que bons, et la salle des noces fut remplie de gens qui étaient à table. Lire Mt 22:1-14

Un roi veut faire participer beaucoup de monde à sa joie, à l’occasion des noces de son fils. Ce roi est une figure de Dieu qui aime tous les hommes et désire partager sa joie avec eux.

Les premiers conviés de la parabole représentent les Juifs. C’est à eux que Jésus s’est adressé, en tout premier lieu, comme le messager de Dieu. Mais ils ne voulurent pas répondre à ses appels et l’ont livré aux nations pour qu’il soit crucifié. Pierre leur a lancé un nouvel appel après la Pentecôte (Actes 2 et 3): repentez-vous et acceptez la grâce de Dieu! Nouveau refus des chefs du peuple qui lapident Étienne, le messager de la grâce. La destruction de Jérusalem (Mt 22:7) met fin, pour un temps, au culte juif.

Le roi, dans sa grâce, étend alors son invitation à tous les hommes, quels qu’ils soient. C’est l’Évangile tel que Dieu le fait prêcher. Il est annoncé aux criminels comme aux bienfaiteurs de l’humanité. Il faut simplement accepter l’invitation et revêtir l’habit de noces offert gratuitement à tous. Ce vêtement est une image de la justice de Dieu dont nous sommes revêtus en Christ pour être rendus dignes de sa présence (Esa 61:10 2Co 5:21).

Aujourd’hui, les enfants de familles chrétiennes sont ceux qui entendent les premiers l’invitation de Dieu. Ils ont une responsabilité plus grande encore que celle des Juifs d’autrefois. Car leurs parents leur ont appris comment être justifiés devant Dieu en Christ, gratuitement, par le moyen de la foi (Eph 2:8).

Mais quelle est cette personne qui veut participer aux noces sans l’habit exigé? Hélas, c’est peut-être un jeune qui suit la religion de ses parents, qui pense avoir une vie suffisamment honnête pour être accepté par Dieu. Il possède sa propre justice, mais pas celle de Christ.

Jeunes gens, êtes-vous revêtus de la justice de Dieu, de Christ lui-même?

 



01/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 789 autres membres