* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

JAMAIS SANS TA VIE, SEIGNEUR ! Solange Raby

Jamais sans ta vie, Seigneur !
De même que le corps sans esprit est mort, de même la foi sans les œuvres est morte. Jacques 2.26

Après des millénaires d’histoire humaine, lorsqu’un enfant vient au monde, on s’émerveille toujours autant du miracle de la vie.

Bien entendu, si la vie est un don de Dieu impossible à imiter ou à fabriquer, l’être humain a sa part à accomplir. Ainsi, pour survivre et grandir, le nouveau-né devra être nourri, lavé, protégé, câliné par ses parents. De la même façon, si vous voulez rester en bonne santé, vous devrez manger chaque jour équilibré, avoir une bonne hygiène de vie, exercer une activité physique, entretenir de bonnes relations avec vos proches, etc.

Vous devez prendre soin de la vie spirituelle que Dieu vous a donnée.

C’est exactement la même chose dans la vie chrétienne ! Lorsque vous vous convertissez, Dieu vous accorde son pardon, sa rédemption et vous devenez son fils, sa fille. Tout cela n’est que grâce, à cause de son amour pour vous et de l’œuvre de Jésus-Christ à la croix.  C’est le miracle de la nouvelle naissance. Mais ensuite, vous devez prendre soin de la vie spirituelle que Dieu vous a donnée, sinon elle s’étiolera puis elle s’éteindra.

Le christianisme a toujours oscillé entre deux erreurs tragiques : le salut par les œuvres et le salut sans les œuvres.

D’un côté, il faudrait mériter l’amour et le pardon de Dieu, décrocher sa place au paradis en accumulant les bonnes œuvres. Or, la Bible dit qu’il est impossible à l’être humain de gagner le ciel par ses efforts. De l’autre, la doctrine de l’hyper grâce vous fait croire que, peu importe ce que vous faites ou ne faites pas, dès que vous êtes devenu(e) chrétien(ne), Dieu vous pardonnera toujours et inconditionnellement : "On ira tous au paradis." Pourtant, sans les œuvres, la foi est inutile, voire pire : elle est assimilée à un mort, à un cadavre en putréfaction ! 

Jacques utilise cette image simple. Le corps est comparé à la foi. Et les œuvres sont comparées à la vie qui parcourt ce corps. Vous n’êtes pas appelé(e) à être un corps mort mais à manifester la vie de Christ !

Les Écritures, qui enseignent le salut par grâce, expliquent aussi que vous devez "travailler à votre salut" (Philippiens 2.12), c’est-à-dire : 

  • Traduire votre salut en actes

  • Utiliser ce que la grâce produit en vous pour arriver à un plein accomplissement

  • Porter du bon fruit

Concrètement il s’agit de : pardonner toujours, aimer son prochain, être généreux, se garder pur, être vrai, veiller sur ses pensées, etc.

Une prière pour aujourd’hui

Seigneur, je veux manifester ta vie dans mon quotidien. Que la grâce que tu as placée en moi produise toujours plus la vie. Jamais sans ta vie, Seigneur !

 


08/11/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 933 autres membres