* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

JERUSALEM EST LA FORCE D' ISRAËL De Jérusalem, Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

100073617_853758031780895_6793338081182220288_n

 

Yerushalayim me'hazeket 'et 'am Israel - "Jérusalem est la force d'Israël !" - c'est le sens de ces bannières placées le long des rues à Jérusalem. C'est toujours saisissant de considérer l'Histoire et notamment ce qui a été écrit il y a quelques milliers d'années par les prophètes d'autrefois. Il y a 3000 ans, le roi David a fait de Jérusalem, la capitale incontestée d'Israël. Mais déjà bien avant, le roi de cette ville de "Salem", Melchisédek, sacrificateur du Dieu Très-Haut, faisait un pacte avec Abraham, le bénissant lui et sa postérité.

Aujourd'hui, la jeunesse israélienne danse avec les drapeaux frappées de l'étoile de David dans toutes les rues de Jérusalem reconquise !

Oui, Jérusalem est véritablement le coeur et la force d'Israël, parce que Dieu Lui-même l'a choisie : "Oui, l'Eternel a choisi Sion, Il l'a désirée pour Sa demeure. C'est mon lieu de repos à toujours" - Ps 132.


Rav Shlomo Goren
Le 7 juin 1967 - 18 Iyar 5727, après 2000 ans de séparation, les paras israéliens ont pu atteindre le Mont du Temple - Har haBayit - et toucher le kotel. Et le son du shofar, après 2000 ans de silence, a pu résonner de nouveau ! Un coup de tonnerre dans le ciel : "Har haBayit beyadenu" - "le mont du Temple est dans nos mains !".

Jérusalem, pierre pesante pour les nations
Le prophète Zacharie (ch.12) a prédit il y a 28 siècles ce que nous voyons aujourd'hui, Jérusalem est une "coupe d'étourdissement pour les nations d'alentour"... "une pierre pesante pour tous les peuples".
Pourquoi cette ville est-elle si disputée ? Personne ne conteste Paris, Berlin, New-York, et personne ne songe à les diviser. Au contraire, le mur de Berlin est tombé, qui a réunifié la ville après la guerre.

Aujourd'hui, le monde veut diviser Jérusalem, pour contenter un "peuple" qui utilise l'argent des nations pour le terrorisme en vue d'anéantir Israël !
L'Europe a lamentablement oublié ses promesses du "Plus jamais ça !"...
C'est bien sûr une guerre avec Amalek, et tous ceux qui sont de son côté - il est temps de choisir de quel côté l'on se positionne. Pourquoi cette bataille ? - parce que c'est la ville de Dieu, donnée en héritage à Israël, et où le Messie va poser ses pieds (Zach 14:4) ; l'enjeu est cosmique, Jérusalem sera la capitale mondiale.

Le cadeau empoisonné de l'Europe
En ce jour de commémoration de la libération de Jérusalem, alors que les Israéliens sont heureux de pouvoir se réjouir en ce "Jour de Jérusalem", l'Europe ne trouve rien d'autre à dire qu'il faut revenir aux frontières de 67 et diviser la ville de Jérusalem. En somme un diktat : "La France fait partie des cinq pays membres du Conseil de sécurité ayant publié un communiqué commun mercredi annonçant qu'ils ne reconnaîtront aucune modification aux frontières d'avant le 4 juin 1967 qui ne soit pas acceptée par les « Palestiniens ». Mais surtout, la France et ces quatre autres pays que sont l'Allemagne, la Belgique, la Pologne et l'Estonie, demandent des négociations tout en fixant déjà le résultat qu'ils désirent: deux Etats avec Jérusalem redivisée et comme capitale des deux Etats" (LPHInfos).

Ils ne savent pas que la bataille est de toute façon gagnée, Jérusalem demeurera la capitale éternelle et indivisible d'Israël ; grâce à Dieu, les dirigeants de quelques nations l'ont compris, empêchant notamment l'Europe de parler d'une seule voix.

Oui, Jérusalem est la force d'Israël et elle réunifie son peuple.



22/05/2020
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1026 autres membres