* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Jésus au tombeau ( Plaire au Seigneur )

(Joseph d’Arimathée) vint et enleva le corps de Jésus. Nicodème aussi, celui qui au commencement était allé de nuit vers Jésus, vint apportant un mélange de myrrhe et d’aloès, d’environ cent livres. Ils prirent le corps de Jésus et l’enveloppèrent de linges, avec les aromates, comme les Juifs ont coutume d’ensevelir. Jn 19:38-40

Au temps du Seigneur, on ne faisait certainement pas grand cas du cadavre d’un crucifié, mais une prophétie concernant Jésus disait: Il a été avec le riche dans sa mort (Esa 53:9). Dieu va se servir de deux hommes qui, durant la vie de Jésus, avaient craint de prendre des risques en affichant leurs convictions. C’est en secret que Joseph d’Arimathée était disciple de Jésus. C’est de nuit que Nicodème était venu interroger Jésus (Jn 3:2), et c’est bien timidement qu’il avait essayé de le défendre devant les pharisiens (Jn 7:50).

Ces deux hommes osent s’occuper du corps d’un supplicié, faire les démarches auprès du gouverneur romain et prendre le risque d’être rejetés par ceux qui détiennent le pouvoir.

Plus remarquable encore, ces Israélites pieux renoncent à participer aux cérémonies de la Pâque auxquelles les Juifs attachaient beaucoup d’importance (Jn 18:28); ils vont en effet se souiller en touchant un mort (No 19:13).

Grâce à eux, pas de fosse commune pour le corps du Seigneur, mais un sépulcre neuf, celui d’un homme riche, et un embaumement soigneux et digne d’un grand personnage. Des linges funéraires et cent livres de parfum (une trentaine de kilos) représentent une véritable fortune!

Le Saint Esprit les a conduits à choisir la composition de ce parfum: la myrrhe, provenant d’une résine coulant des incisions faites sur un arbuste, évoque les souffrances de Christ, et l’aloès nous parle de l’amertume de la mort que Jésus a consenti à subir pour nous.

Indépendamment de la dignité qui convenait au corps du Fils de Dieu, il était nécessaire que le lieu de l’ensevelissement du Seigneur soit clairement identifié pour que sa résurrection puisse être pleinement établie par les disciples.

Nous admirons la manière dont Dieu a pris soin du corps de son Bien-aimé, ainsi que l’amour et le courage des hommes qu’il avait choisis pour accomplir sa volonté.

 



06/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 891 autres membres