* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Jésus est proche ( Plaire au Seigneur )

L’Éternel est près de tous ceux qui l’invoquent. Ps 145:18

Une dame demanda à un prêtre de venir chez elle, son père étant gravement malade. Arrivé dans la chambre du vieillard, le prêtre aperçut une chaise à côté du lit, d’où il conclut qu’il était attendu.

 

  • Je suppose que vous m’attendiez, dit-il.

 

 

  • Non, j’ignore qui vous êtes, répondit le malade.

 

    • Je suis le prêtre. Votre fille m’a demandé de vous rendre visite. Voyant cette chaise, j’ai présumé qu’elle était placée là pour

      moi.

 

  • Ah oui! la chaise… Voudriez-vous fermer la porte?

 

Le prêtre surpris ferma la porte. L’homme lui dit alors:

    • Jamais je ne l’ai dit à personne, mais ma vie s’est passée sans que je sache prier. À l’église, j’entendais toujours parler de la prière, qu’on devait prier, des avantages qu’on en retire… mais ça m’entrait par une oreille et ressortait par l’autre. De toute façon, je n’avais aucune idée comment prier. Cependant, il y a environ quatre ans, mon meilleur ami m’a dit: «Voyons, José, la prière c’est tout simplement dialoguer avec Jésus. Voilà comme je te conseille de t’y prendre… Tu t’assieds en face d’une chaise vide et tu parles comme si Jésus y était assis; tout comme nous parlons maintenant. Ce n’est pas une absurdité, car tu sais bien qu’Il a promis: Je suis avec vous tous les jours (Mt 28:20).»

C’est ainsi qu’un jour j’ai essayé et je m’en suis si bien trouvé que, depuis, je prie jusqu’à deux heures par jour. Toutefois, je prends mes précautions, car si ma fille m’entendait, elle me ferait interner immédiatement.

Le prêtre, sincèrement touché par ce récit, s’en alla, après avoir prié avec José. Quelques jours plus tard, la fille de José lui annonçait le décès de son père.

 

  • Est-il mort en paix, demanda-t-il?

 

    • Oui, répondit-elle. En partant faire mes courses, je l’ai averti que je sortais et, à mon retour, il était mort. Mais il y a quelque chose d’étrange; apparemment, avant de mourir, il s’est suffisamment rapproché de la chaise près de son lit pour pouvoir y poser sa tête. C’est dans cette position bizarre que je l’ai trouvé.

      Croyez-vous que cela veuille indiquer quelque chose?

Le prêtre, profondément ému, comprenant que cette position correspondait à une dernière prière, murmura: «Si seulement chacun pouvait s’en aller de cette même façon!» Traduit de l’espagnol

 



16/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 730 autres membres