* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Jésus et les petits enfants ( Plaire au Seigneur )

télécharger

 

 

On lui apportait des petits enfants pour qu’il les touche, mais les disciples reprirent ceux qui les apportaient; Jésus, voyant cela, en fut indigné et leur dit: Laissez venir à moi les petits enfants; ne les en empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui sont comme eux… Puis, après les avoir serrés dans ses bras, il posa les mains sur eux et les bénit.Mr 10:13-16

Ne vous semble-t-il pas entendre les disciples chasser ces personnes, des mamans sans doute, qui présentent à Jésus leurs petits enfants: «Vous n’y pensez pas! Ici nous parlons de choses sérieuses, de choses spirituelles, du royaume de Dieu! Notre Rabbi a bien d’autres soucis que de s’occuper de ces gamins! Allez-vous-en!»?

Ces mères manifestent de la foi envers le Seigneur. Elles ne viennent pas, fortes de leur bon droit, comme le jeune homme riche dont la rencontre avec Jésus est rapportée ensuite. Elles demandent simplement que le Seigneur pose ses mains sur leurs petits et les bénisse.

Jésus est indigné de l’attitude des disciples. Pourquoi? Parce qu’ils ne comprennent pas que:

    • Tout être humain a de la valeur à ses yeux, qu’il soit tout petit ou qu’il soit âgé: il est à la ressemblance de Dieu, du Dieu qui ne fait pas de différence entre les personnes.
    • Le discernement et la foi de ces mères sont grands. Qui peut réellement bénir si ce n’est Dieu lui-même?
    • Ces mamans aiment leurs enfants et veulent pour eux ce qu’il y a de meilleur, la bénédiction de Jésus.
    • Ces femmes n’ont pas peur du «qu’en dira-t-on?» pour s’approcher de lui.

Jésus accueille donc ces enfants, et enseigne aux adultes que, pour entrer dans le royaume de Dieu, il faut devenir comme eux, sans prétention, sans rien apporter, mais avec confiance. C’est vrai pour entrer dans le royaume de Dieu, c’est vrai aussi pour y vivre. Puis Jésus serre ces petits dans ses bras, leur exprimant ainsi tout son amour, pose ses mains sur eux et les bénit.

Parents, grands-parents, demandons au Seigneur, par la prière et avec foi, la bénédiction de nos enfants et petits-enfants dès leur plus jeune âge.



21/08/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1022 autres membres