* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Jésus, le Sauveur, mais aussi le Juge ( Plaire au Seigneur )

Le Père ne juge personne, mais il a donné tout le jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Jn 5:22-23

Dieu ne m’a pas envoyé pour juger le monde, mais pour le sauver, déclare Jésus au début de son ministère (Jn 3:17). Mais puisque le monde n’a pas voulu le recevoir comme Sauveur, - il l’a prouvé en le crucifiant - il aura affaire à lui comme juge investi de tout pouvoir.

Après sa résurrection, le Seigneur annonce à ses disciples: \@"Toute autorité m’a été donnée dans le ciel et sur la terre"\@ (Mt 28:18), et leur commande \@"d’attester que c’est lui qui est établi par Dieu juge des vivants et des morts"\@ (Ac 10:42).

La Bible nous rapporte comment Pierre obéit à cet ordre devant le centurion romain Corneille (Actes 10), et Paul fait de même devant la foule des Athéniens: Dieu \@"a fixé un jour où il doit juger avec justice la terre habitée, par l’Homme qu’il a destiné à cela, ce dont il a donné une preuve certaine à tous, en le ressuscitant d’entre les morts"\@ (Ac 17:31).

Il y a plusieurs juridictions, plusieurs étapes dans l’exercice du jugement par l’homme Christ Jésus: tous ne seront pas jugés pour les mêmes faits, ni de la même manière, ni en même temps.

Les croyants ne seront pas jugés ; toutefois, il faut que nous soyons tous manifestés devant le tribunal du Christ, afin que chacun reçoive selon les actions accomplies dans le corps, soit bien, soit mal (2Co 5:10). Une appréciation divine sera portée sur notre vie de chrétien, c’est pourquoi Paul, la considérant avec beaucoup de sérieux, ajoute: connaissant donc combien le Seigneur doit être craint…

Lorsqu’il établira son règne millénaire, le Seigneur jugera les différentes nations du monde en fonction de la manière dont elles auront accueilli les messagers du Roi (Mt 25:31-46).

Le jugement final aura lieu devant le grand trône blanc, et seuls les morts, ceux qui n’ont pas accepté le salut qui leur a été offert durant leur vie, seront condamnés pour toujours (Ap 20:11-15).

Nous nous réjouissons que Dieu confère cet honneur de juge suprême sur tout et sur tous, à son Fils, notre Seigneur Jésus Christ qui a été si injustement condamné par les hommes.

 



14/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 891 autres membres