* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Joseph, l'homme qui a trouvé grâce ( Paul Calzada )

 

"L’Eternel donne la grâce et la gloire, il ne refuse aucun bien à ceux qui marchent dans l’intégrité" (Psaume 84.12).

L’histoire de Joseph, comme celle de bien d’autres hommes de la Bible, nous amène à nous poser cette question : "Joseph était-il intègre parce qu’il avait trouvé grâce, ou bien avait-il trouvé grâce parce qu’il était intègre ?" Dans le premier cas, l’intégrité est le fruit de la grâce qui est un don. Dans le deuxième cas, la grâce ne serait plus un don puisqu’elle découlerait d’un mérite (l’intégrité de la personne). Il est possible d’épiloguer indéfiniment sur ces deux approches, mais cela ne nous mènerait nulle part. Laissons la Parole nous instruire.

Dans ce verset des Psaumes, la grâce et l’intégrité sont liées. Mais la grâce est mentionnée en premier. Elle est la première des choses qui soit donnée par Dieu : "L’Eternel donne la grâce". Avant quoi que ce soit d’autre, Dieu accorde sa grâce à qui il veut et selon son élection.

Dieu a choisi Joseph pour qu’il soit un canal de salut pour ses frères et toute la famille de son père Jacob. Avant d’en arriver à ce stade, il va devoir traverser bien des épreuves. Il sera vendu, calomnié, jeté en prison, oublié... Cependant tout au long de ce douloureux cheminement, la Bible nous dit que Dieu était avec lui (Genèse 39.2). Et c’est parce que Dieu était avec Joseph, qu’il trouvait grâce auprès de ceux qu’il côtoyait (Genèse 39.4).

L’intégrité de Joseph prouvait que la grâce de Dieu était sur sa vie. Lorsque Dieu dit à Abraham : "Marche devant ma face et sois intègre" (Genèse 17.1), il lui demande cette intégrité non comme un devoir religieux mais comme une conséquence de l’élection dont il est l’objet. Il en est de même pour Joseph. Son intégrité découle de ce que la grâce de Dieu était sur lui.

En d’autres mots, la grâce ne nous dispense pas de l’intégrité, bien au contraire, elle nous fait marcher dans l’intégrité. La grâce n’est pas la porte ouverte à la licence et au péché. Tout au contraire, la grâce nous affranchit du pouvoir du péché, et nous fait marcher d’une manière digne de notre vocation céleste. Joseph avait trouvé grâce, et il marchait dans l’intégrité.

Le Dieu qui a fait grâce à Joseph est aussi votre Dieu. Il vous accorde la même grâce.

Un conseil pour ce jour :

Vous pouvez, en ce jour, reprendre les paroles de ce cantique : "Je ne sais pourquoi dans sa grâce Jésus m’a tant aimé, pourquoi par son sang il efface, ma dette, mon péché, mais je sais qu’en lui j’ai la vie, il m’a sauvé dans son amour... ".



28/12/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1018 autres membres