* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

L'AMOUR VAINQUEUR

109948953_896799680810063_4274302713758096531_o

 

 

« Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous font du tort et vous persécutent… » (Matthieu 5 v.44)

Ces paroles du Seigneur Jésus sont-elles réalisables  Comment peut-on, avec nos cœurs naturels, aimer nos ennemis et faire du bien à ceux qui nous haïssent N’a-t-on pas plutôt le désir de vengeance lorsque quelqu’un nous fait du tort La Parole de Dieu nous dit que « nous étions haïssables, nous haïssant l'un l'autre. » (Tite 3 v.3) mais quand un homme devient un véritable chrétien par la foi en Jésus Christ, l’amour de Dieu est versé dans son cœur par l’Esprit Saint qui lui est donné (Romains 5 v.5). Seul, cet amour divin peut aimer des êtres haïssables.

Au temps où l’empire ottoman s’étendait jusqu’en Europe centrale, un jeune officier, fait prisonnier par les Turcs au combat, fut conduit à la forteresse de Belgrade. C’était un chrétien fidèle. Le gouverneur le fit appeler et lui offrit honneurs et récompenses s’il se faisait mahométan. Le prisonnier refusa d’abandonner son Seigneur qui mourut pour lui. On lui infligea donc tous les supplices possibles, mais rien n’ébranla la foi du fidèle martyr.
Plus tard, des amis résolurent de le délivrer et ils réussirent.
Deux ans après, le cruel gouverneur fut fait prisonnier à son tour au cours d’un combat malheureux et fut livré à la garde du jeune officier chrétien qu’il avait persécuté. Lorsque celui-ci alla voir son captif, il le trouva hautain, prêt à faire face à tous les outrages.
« Faites ce que vous voudrez, dit-il, mais je n’obéirai qu’à la loi de notre prophète !
—Et moi, répondit l’officier, je n’obéirai qu’à la parole de mon Seigneur. Il a dit : “Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent”. Comme serviteur de Christ, je vous rends la liberté ».
Le gouverneur resta stupéfait. L’officier le fit aussi transporter dans sa propre demeure pour lui parler de Jésus.

Voilà un bel exemple de l’amour d’un chrétien qui a su aimer son ennemi.

Nous ne pouvons pas passer sous silence l’exemple suprême de notre Seigneur Jésus Christ :

Le Fils de Dieu venu sur la terre visiter sa créature en grâce a été crucifié, cloué sur une croix par l’homme démontrant par cet acte odieux toute sa méchanceté et sa haine contre Dieu. Alors qu’il était suspendu par des clous, dans des souffrances atroces, Jésus dit : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. » (Luc 23 v.34)

Quel amour que celui de notre Sauveur ❗️

Ami, est-il aussi votre Sauveur 

http://www.la-verite-sure.fr/page701.html



22/07/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1027 autres membres