* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

L' Ascension de Jésus réssuscité

images

 

 

Nous avons vu, ces 4 dernières semaines, Jésus ressuscité se présenter à plusieurs reprises à quelques femmes puis à ses disciples durant 40 jours. Il leur donna ainsi la preuve que non seulement il était vivant, mais qu’il était resté homme pour toujours, le même Jésus qu’ils avaient connu, aimé et suivi ici-bas. Le 40ème jour, « il conduisit ses disciples dehors jusque vers Béthanie et, levant les mains en haut, il les bénit. Et il arriva qu’en les bénissant, il fut séparé d’eux et fut élevé dans le ciel. » (Luc 24 v.50-51)

Chers amis chrétiens, ce Jésus en qui nous croyons, celui que nous verrons bientôt au ciel, n’est pas seulement un esprit : C’est ce même Jésus des Évangiles, le fils de l’homme. Dans l’épître aux Ephésiens, nous lisons : « Or qu’il soit monté (au ciel), qu’est-ce, sinon qu’il est aussi descendu dans les parties inférieures de la terre ? Celui qui est descendu est le même que celui qui est aussi monté au dessus de tous les cieux » (Ephésiens 4 v.9-10)

Le dernier acte qu’il accomplit avant de monter au ciel est de bénir les siens. Contemplons la scène. Imaginons-nous avec les disciples, près de Béthanie. Jésus est là, au milieu de nous. Il pose sur chacun son regard plein d’amour. Il lève les mains pour nous bénir…

Ces mains, combien de fois les avons-nous vues toucher les malades pour les guérir, toucher les yeux des aveugles pour qu’ils voient, toucher les oreilles des sourds pour qu’ils entendent, toucher les lépreux pour qu’ils deviennent nets, toucher les morts pour qu’ils reviennent à la vie… Ses mains par lesquelles Il a créé les mondes et tout ce qui s’y trouve ont été au service de sa créature, des hommes et des femmes pour leur guérison.

Ces mêmes mains sont levées pour nous bénir. Les mêmes ? Oui, mais elles sont maintenant percées, marquées pour toujours. Ces mains de Jésus qui pourtant n’ont fait que du bien partout où Il passait ont été clouées sur la croix par les hommes qui lui «ont rendu le mal pour le bien, et la haine pour son amour» (Psaume 109 v.5). Ce sont ses mains blessées que notre Sauveur bien-aimé lève pour nous bénir, ses mains marquées et qui resteront à jamais marquée de son amour pour nous.

Ah ! tes deux mains percées,
Saignantes sous les clous,
Par les hommes blessées
Quand tu mourais pour nous,
Et des choses souffertes
Gardant le souvenir,
Ces mains restent ouvertes,
Ouvertes pour bénir.

Comme les disciples fixaient leurs regards vers le ciel tandis que Jésus s’en allait, voici, deux hommes vêtus de blancs leur apparurent et dirent : « Hommes galiléens, pourquoi restez-vous ici, regardant vers le ciel ? Ce Jésus qui a été élevé d’avec vous au ciel viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller au ciel. » (Actes 1 v.10-11)

Bientôt, il l’a promis, il reviendra et nous prendra pour toujours auprès de lui, dans la maison de son Père : « Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures, avait-il dit, … je vais vous préparer une place. Et si je m’en vais et que je vous prépare une place, je reviendrai et je vous prendrai auprès de moi, afin que là où moi je suis, vous, vous soyez aussi. » (Jean 14 v.2-3). Là nous le contemplerons, non plus par la foi mais dans la réalité, et nous verrons ses mains percées par les clous, marques ineffaçables de son amour pour nous.

En attendant, nous sommes dans sa main, et personne ne nous en ravira : « Mes brebis … ne périront jamais, et personne ne les arrachera de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous, et personne ne peut les arracher de la main de mon Père. Moi et le Père, nous sommes un. » (Jean 10 v.27 à 30)

« Je ne t'oublierai pas. Voici, je t'ai gravé sur les paumes de mes mains » nous dit sa Parole (Esaïe 49 v.16) – sur mes mains marquées par le sceau de mon amour pour toi.

Cher(e) ami(e), êtes-vous dans la main du Sauveur ? Avez-vous mis votre pleine confiance en Lui ? Serez-vous prêt(e) quand il reviendra du ciel pour nous prendre pour toujours avec lui dans la maison du Père ?

Jésus fut séparé de ses disciples et fut élevé dans le ciel (Luc 24 v.51), il fut élevé de la terre et une nuée le déroba de leurs yeux (Actes 1 v.9). C’est ce qui se produira lorsqu’il reviendra : des enfants de Dieu seront avec des non-croyants, au travail, en voyage, ou n’importe où ailleurs, et seront séparés d’eux pour être élevés dans les nuées, à la rencontre du Seigneur pour être toujours avec Lui (1 Thessaloniciens 4 v.17).
Merveilleux moment pour ceux et celles qui seront prêts, mais terrible pour ceux et celles qui seront laissés dans l’attente du jugement.

Ami(e), si vous n’êtes pas prêt(e), il est encore temps de saisir, par la foi, la main que le Sauveur vous tend, sa main qui porte encore et portera toujours les marques de son amour pour vous.

http://www.la-verite-sure.fr/page693.html



21/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1017 autres membres