* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

L' OEIL DE DIEU

89903208_802480473575318_6326369849278726144_o

 



La nébuleuse Hélix située à près de 700 années-lumière de la terre a été surnommée “l’œil de Dieu” à cause de sa ressemblance frappante à un gigantesque œil humain. Son diamètre est d’environ 2,5 années-lumière. Elle est une des nébuleuses la plus proche de la terre.
Bien que Dieu qui est esprit (Jean 4 v.24) n’a pas d’œil physique, la Bible parle souvent, de manière imagée, de l’œil de Dieu. « Les yeux de l'Éternel sont en tout lieu, regardant les méchants et les bons. » (Proverbes 15 v.3)
D’une manière bien plus précise que ne le ferait un œil géant tel que la nébuleuse Hélix, « l'Éternel regarde du haut des cieux, il voit tous les hommes. Du lieu de sa demeure, il observe tous les habitants de la terre. » (Psaume 33 v.13-14)
Les satellites mis en orbite autour de la terre permettent une géolocalisation précise à quelques mètres près du récepteur qui peut être, par exemple, un GPS.
La précision du regard de Dieu qui, lui n’a pas besoin que l’on soit muni d’un récepteur, dépasse infiniment celle des satellites. Où que nous soyons, à l’abri de tout œil humain, Dieu nous voit. Nous ne sommes pas toujours fiers de ce que nous faisons ou ce que nous avons fait. « Qu’importe, pensons-nous peut-être, personne ne m’a vu, personne n’en saura rien… ». Détrompons-nous : Dieu voit tout. Personne ne peut échapper à son regard. Non seulement il sait où nous sommes et voit ce que nous faisons, mais il connaît nos pensées et les intentions de notre cœur. David a écrit :
« Éternel, tu me sondes et tu me connais …
Tu pénètres de loin ma pensée …
La parole n’est pas encore sur ma langue que déjà, ô Éternel, tu la connais entièrement …
Où irai-je loin de ton Esprit ?
Où fuirai-je loin de ta face ? Si je monte aux cieux, tu y es ;
Si je me couche au séjour des morts, t'y voilà … » (Psaume 139 v.1 à 8)
Quel sentiment provoque en vous, cher lecteur, chère lectrice, ce fait que Dieu vous regarde où que vous soyez, voit ce que vous faites et a vu tout ce que vous avez fait dans votre vie, entend ce que vous dîtes et connaît vos pensées, même les plus secrètes ?
Jésus a dit : « Il n'y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu. C'est pourquoi tout ce que vous aurez dit dans les ténèbres sera entendu dans la lumière, et ce que vous aurez dit à l'oreille dans les chambres sera prêché sur les toits. » (Luc 12 v.2-3)
C’est effrayant pour celui ou celle qui ne connaît pas Dieu comme son Dieu sauveur en Jésus-Christ et qui, par conséquent, n’est pas en règle avec Lui quant à ses péchés.
Par contre, combien il est rassurant pour le croyant qui, ayant reçu Jésus comme son Sauveur, connaît Dieu comme son Père ayant son regard sans cesse posé sur lui, non pour le juger car le jugement a été porté par Jésus Christ, mais pour le protéger. « Voici, l'œil de l'Éternel est sur ceux qui le craignent, sur ceux qui espèrent en sa bonté, afin de délivrer leur âme de la mort et de les faire vivre même en temps de famine. » (Psaume 33 v.18-19)
Combien il est rassurant pour le croyant de savoir que rien n’échappe à l'œil de son Père céleste : ni ses problèmes, ni ses soucis, ni ses doutes, ni ses chagrins. Au contraire, son regard constant a pour but de lui assurer protection, soutien et de le stimuler à la vigilance. Et si, par mégarde, par faiblesse ou par manquement je tombe, son regard plein d’amour est sur moi pour m’amener à reconnaître ma faute, la confesser et m’en humilier, comme le regard du Seigneur sur Pierre lorsqu’il renia son divin Maître trois fois.
« Le Seigneur, se retournant, regarda Pierre ; et Pierre se souvint de la parole que le Seigneur lui avait dite : “Avant que le coq chante, tu me renieras trois fois”. Étant sorti dehors, il pleura amèrement. » (Luc 22 v.61-62)
* * *
Dieu fort et grand ! Tu vois toute ma vie ;
Tu m’as connu, tu m’as sondé des cieux.
Pourrais-je fuir ta lumière infinie ?
De ton regard, tu me suis en tous lieux.
Si je voulais fuir au bout de la terre,
Dans le tombeau chercher l’obscurité,
Monter aux cieux : partout, Dieu de lumière,
Tu m’atteindrais de ta vive clarté.
Mais par la foi, je viens à toi sans crainte :
Dans son amour, Jésus m’a racheté ;
Je suis reçu dans ta présence sainte,
Purifié de toute iniquité.



10/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1027 autres membres