* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La crainte des hommes tend un piège ( Plaire au Seigneur )

8SDQS-kLzTxWOhzgNsWAsLqUC7A

 

C’est pour cela qu’il était payé, pour que j’ai peur et que je fasse ainsi et pèche, et qu’ils aient de quoi me faire un mauvais renom, afin de me couvrir d’opprobre. Ne 6:13

Tobija et Sanballat, ennemis d’Israël, chargent un homme de Jérusalem de faire peur à Néhémie en lui révélant un pseudo-complot. Ils veulent l’inciter à se réfugier dans le temple. Si Néhémie s’affole et entre dans le temple, il pèche, car son accès est réservé seulement aux lévites, et il se discrédite aux yeux de tous.

La crainte est une réaction souvent salutaire dans notre vie de tous les jours, car elle nous fait prendre des précautions justifiées que nous négligerions peut-être sans elle. Au contraire, la peur, irraisonnée, nous conduit souvent à agir en dépit du bon sens et à tomber dans les dangers que nous voulons éviter.

Il y a une crainte salutaire, celle de déshonorer le Seigneur. Elle nous conduit à redoubler de prières avant de prendre une décision. Mais si la crainte devient peur par manque de confiance, elle nous conduit à la paralysie, car nous n’osons plus prendre de décisions, prenant ainsi, de fait, celle de ne rien faire. Nous aboutissons à un certain légalisme, au lieu d’être des croyants libres pour vivre selon l’Esprit.

Qui n’a pas été paralysé par la peur du «qu’en dira-t-on?» lorsqu’il s’agit de parler du Seigneur à quelqu’un dont l’estime nous flatte? On peut aussi avoir la peur d’être jugé par ses frères; on se conforme alors à l’avis du plus grand nombre, même si l’on est, avec de bonnes raisons, persuadé d’être dans le chemin du Seigneur.

Chercher à faire peur à un croyant pour le faire changer d’avis, au lieu d’utiliser la Parole, est un comportement charnel. En particulier quand c’est pour détourner un serviteur de son service, en utilisant quelque menace que ce soit ou en exerçant une contrainte morale.

Pour ne pas céder à la peur, l’essentiel est d’être toujours en relation avec Dieu en accomplissant fidèlement le service qu’il nous a confié. C’est ce qui conduisait Néhémie à dire: Un homme comme moi fuirait-il? (Ne 6:11), c’est-à- dire: un homme qui a reçu de Dieu une mission comme la mienne pourrait-il avoir peur des conséquences qu’elle entraîne? Pour fuir la peur, ayons la même confiance que Néhémie dans la puissance et la justice de Dieu.



01/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1017 autres membres