* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

La crèche du Seigneur de gloire ( Plaire au Seigneur )

images

 

Aujourd’hui, dans la cité de David, vous est né un sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. En voici pour vous le signe: vous trouverez un petit enfant emmailloté et couché dans une crèche. Soudain il y eut avec l’ange une multitude de l’armée céleste, qui louait Dieu et disait: Gloire à Dieu dans les lieux très hauts; et sur la terre, paix; et bon plaisir dans les hommes! Lu 2:11-14

Lorsque Jésus vient du ciel sur la terre en prenant un corps humain, une multitude d’anges célèbre sa naissance. C’est un mystère tellement extraordinaire: le bébé qui vient de naître est l’objet et le centre des plans de Dieu, il est Dieu le Fils, le Créateur. Avec ces anges, c’est le ciel qui contemple cet enfant. Mais, dans le monde, règne une totale indifférence, Jésus subit déjà une première forme de rejet: il n’y a ni place, ni aucune considération pour lui! Dans l’auberge, pas un coin pour recevoir cet enfant, c’est dans une crèche (une mangeoire) que Marie le couche.

La crèche où le Roi de gloire (Ps 24:7-10) est déposé après avoir été emmailloté, est une de celles où les voyageurs font manger leurs animaux pendant qu’eux-mêmes sont à l’auberge. On peut imaginer la saleté qui devait régner dans cet endroit et convenir que ce n’était pas la meilleure place pour une accouchée et son bébé.

Ainsi, dès son entrée dans le monde, le Seigneur de gloire (1Co 2:8) est méprisé et mis à l’écart. C’est le début de ce que le prophète avait annoncé: Il est méprisé et délaissé des hommes, homme de douleurs, et sachant ce que c’est que la langueur, et comme quelqu’un de qui on cache sa face; il est méprisé, et nous n’avons eu pour lui aucune estime (Esa 53:3).

Les anges, eux, louent la grandeur de l’amour de Dieu qui envoie son Fils sous cette très humble forme humaine pour accomplir son plan de grâce en faveur de l’humanité.

Chaque fois que se présente à notre esprit quelque pensée de supériorité, quelque désir de grandeur, souvenons-nous de la crèche où fut couché notre Sauveur et du chemin d’humilité qu’elle ouvrait devant lui.



09/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres